8

Critique de Les âmes noires

par vedge le jeu. 28 mars 2024 Staff

Rédiger une critique
Entre gris clair et gris foncé

Glissade sur une mare glacée. Une enfant, sur les épaules de son père, vole ; Lui patine. Légèreté de ces instants, fugaces, volés au temps, parenthèse du quotidien plutôt sombre. Le père, Yan, est routier. Il transporte du charbon, en chine, en chargeant où il peut, dans des mines illégales, et revendant un bon prix, grâce à son commanditaire, Wei.

Cases sombres de charbon et de misère, traits précis et dialogues percutants. Dès les premières pages, on est au cœur du sujet. Une vie de peine, des paysages sombres, la nécessité de s’en sortir chacun à sa façon.

Wei décide de faire assassiner Yan pour lui voler son camion et sa cargaison. Laissé pour mort, il est secouru et soigné. Il n’a alors plus qu’une idée en tête, retrouver son camion. Car c’est ce camion qui assure à sa famille sa subsistance et lui donne à lui une position sociale : camionneur. Dans sa quête quasi impossible pour retrouver son camion et son voleur et tueur, il est obligé de se mettre au niveau de ceux à qui, certainement, il ne prêtait pas attention. Au niveau de ceux qui déchargent les camions, tandis que les chauffeurs, impatient et condescendants fument ou dorme pendant ce temps. Est-ce que cette quête le change ? Rien n’est sûr, rien ne le dit.

Le dessin est très fort. Traits noirs, hachures qui marquent chaque case, accentuant le mouvement ou l’intensité dramatique d’une scène confinée d’assassinat réel ou supposé. Les couleurs sont à l’avenant, sombres et atténuées, marron de terre, noir de charbon, ciel chargé ne connaissant pas le bleu. Quelques rires forcés, comme expurgés soudain de pression intérieure explosant au dehors, viennent rompre la monotonie de vies soumises à l’urgence de la survie. Pourtant, dans cet extrême dénuement et cette précarité, la vie ne peut être une dette. On sauve sans compter et on se venge sans remord.

Un roman noir sur des âmes grises, entre gris clair et gris foncé.

Un récit dur et intense dans une atmosphère graphique tendue. Un drame social qui puise au fond de l’être et des ressorts de survie.

En bref

Un roman noir sur des âmes grises. Un récit dur et intense dans une atmosphère graphique tendue. Un drame social qui puise au fond de l’être et des ressorts de survie.

8
Positif

Dessin incisif

Récit poignant

Negatif

vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2698)
Boutique en ligne
21,95€
Boutique en ligne
21,95€
Boutique en ligne
21,95€
Boutique en ligne
21,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)