7

Critique de Oni goroshi #1

par Tampopo24 le lun. 1 avril 2024 Staff

Rédiger une critique
Lâché de mafieux sur la ville !

Présenté à grand renfort de pub, par l'éditeur, comme le successeur de Gannibal, Oni Goroshi a comme seul point commun avec son aîné son déchaînement de violence en vu de sauver / venger un être cher, pour le reste on repassera. N'est pas Gannibal qui veut. 

Contrairement à son aîné, Masamichi Kawabe ne s'attaque pas à une légende ancestrale autour de laquelle il élabore une histoire fine et intense. Non, lui, est un plus bourrin et plus actuel. Il a l'idée d'utiliser le théâtre No et la folie mafieuse qu'on voit pas mal pulluler en Asie avec cette incursion de ces officines dans la politique à grande et petite échelle, pour imaginer une histoire de vengeance totalement folle. C'est bien plus direct.

Il faut donc accepter à la lecture d'être dans un titre totalement bourrin et décomplexé, avec une violence crue, et une histoire assez sommaire, pour ne pas dire bien mince côté fondations. Ce n'est pas déplaisant pour autant, on en prend plein les mirettes dès la couverture avec cet effet rouge sang sur le titre qui correspond bien au liquide qui va couler à flot ici. Mais il n'y a en revanche aucune vraisemblance dans ce qu'on va lire de bout en bout et on va totalement enchaîner les WTF, rappelant un peu cette littérature viriliste qu'on a trouvée chez certains autres éditeurs avec Nés pour cogner, Terra Formars, King of Ants et j'en passe. J'avais que j'aurais préféré quelque chose de plus fin comme Sanctuary ou Crying Freeman de Ryoichi Ikegami mais ce n'est pas la même génération, pas la même influence.

Pas de cinéma d'auteur ici, plutôt un cinéma d'action bien violent et pêchu, en inspiration. On suit ainsi un ancien yakuza, qui a été victime d'un guet-à-pent mené par 5 hommes puissants déguisés avec des masques No, qui ont anéanti sa famille. Accusé du crime et devenu un légume, il purge quand même sa peine depuis 15 ans, quand après avoir été "libéré", il croise par hasard l'un de ses bourreaux, et alors tout lui revient, sa mémoire se réveille, son corps reprend vie (lol vive la vraisemblance...) et une implacable vengeance se met en branle. 

Si on aime ce genre d'histoire WTF, violente et bourrine, il y a un charme certain à suivre cet homme, pardon ce mastodonte légendaire, inarrêtable qui va marcher vers son destin et éliminer tous ceux qu'ils croisent sur son chemin et qui ont un lien avec ce terrible épisode de son passé. On peut être fasciné par la violence qu'il déchaîne et les larmes qu'on sent en lui à chaque fois qu'il fait couler le sang en vengeance de la perte de sa femme et sa fille, dont le souvenir est encore bien vivace. Il y a une forme de poignant ici.

Cependant, j'ai tendance à plutôt retenir, de mon côté, un scénario que je trouve très léger et téléphoné, avec des personnes derrière les masques No assez facilement identifiable et n'apportant pas de surprise. On est un scénario déjà vu de pourriture ayant infiltrés tout le système et de yakuza au grand coeur qui aurait aimé se repentir mais qui doit faire un dernier petit tour vengeur afin de se libérer de son passé et tout laisser "propre" derrière lui. C'est prenant, la mise en scène est percutante, ça déchire bien. Après est-ce que ça vous suffit ? J'aurais aimé un peu plus.

En bref

Nouveau titre présenté comme le successeur de Gannibal, Oni Goroshi ne l'est pas vraiment. Je l'ai trouvé bien moins fin et plus bourrin que son aîné, avec un scénario plus téléphoné et moins fin où les surprises sont absentes. Après pour qui aime les histoires de vengeance de mafieux qui vont loin très loin sans se soucier des dégâts, c'est jouissif à lire car c'est violent à souhait. A vous de voir où se situe votre curseur et vos goûts ;)

7
Positif

Une vengeance décomplexée

Une mise en scène percutante et violente à souhait

Une narration dynamique

Une lecture prenante

Negatif

Un scénario assez mince

Une histoire vue et revue

Des révélations un peu bateau qui tombent à plat

Un côté très WTF qui manque de finesse

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1628)
Autres critiques de Oni goroshi
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)