9

Critique de Yan #1

par MassLunar le dim. 2 juin 2024 Staff

Rédiger une critique
La vengeance d'une chanteuse d'opera

Magnifique Yan, manhua de Chang Sheng , édité par Glénat dont nous pouvons féliciter la qualité de cette première de couverture qui capte aisément l'attention avec le regard glaciale du personnage principale sur un fond rose mat . Ce premier tome d'une trilogie est tout simplement une œuvre magique, un peu déconcertante au départ par sa combinaisons de thèmes et de genres mais ô combien magistral et prenante.

Dans ce premier volume de Yan, nous suivons la quête de vengeance de Yan Tiehua, une chanteuse d'opéra de Pekin  et redoutable adepte d'arts martiaux...Trente ans plus tôt, Yan Tiehua donnait des représentations avec sa mère de morceaux célèbres de l'Opéra de Pékin, un quotidien un peu agité et conflictuel où la jeune lycéenne aurait aimer vivre une vie comme ses camarades...Un malheureux jour, Yan Tiehua rentre chez elle et découvre sa famille massacrée. Accusée à tort, elle sera emprisonnée, puis considérée comme morte...

De nos jours, une jeune femme maquillée et vêtue comme une chanteuse d'opéra de Pékin se lance aux trousses de ceux qui ont orchestré le meurtre de sa famille.

Yan est un sublime manhua qui débute comme un thriller vengeur avec une belle mise en valeur du fameux opéra de Pékin, un style théâtrale qui fait partie de l'esthétisme de notre héroine vengeresse Yan Tiehua qui signe une apparition magistrale avec son costume et son regard froid et sans pitié exacerbé par son maquillage artistique impressionnant. Dès les premières pages, nous sommes plongés au coeur de ce thriller mais très vite, le dessinateur et scénariste Chang Sheng s'amuse à confondre son lecteur avec des phénomènes et questions étranges. Pourquoi Yan Tiehua n'a t-elle pas pris une ride depuis 30 ans ? Est-elle une revenante ? Qui est cette mystérieuse joueuse de Gô dôté d'un talent exceptionnel ? D'où vient ce voyageur hors du temps ?

Très vite, Yan est un titre qui va multiplier les pistes pour devenir une oeuvre magistrale entre tradition devenue tenue de vengeance et modernité désarmante. A la première lecture, nous pouvons être égarés devant ces nombreuses pistes qui ne soulèvent pour l'instant aucune réponse mais une chose est sûre, on ne peut qu'être bluffés devant l'habileté de maitre Chang Sheng. 

 Visuellement, Chang Sheng sublime une oeuvre aussi épique dans ces passages théatraux que dans les combats au kung-fu avec un petit encrage net et précis qui , personnellement, m'a rappelé le style indé de la bd américaine façon Daniel Clowes ou encore le talent punk d'Atsushi Kaneko. On retrouve dans cette œuvre une noirceur parfaitement maitrisée, tout simplement délectable  sans que le dessinateur ait besoin de pousser dans le voyeurisme de la violence.

Le design des personnages est juste impressionnant de charisme avec, forcément, une mention spéciale pour notre héroïne, tout simplement époustouflante aussi bien en civil que dans sa tenue traditionnelle. Les autres personnages secondaires ne sont pas en reste avec, notamment, une joueuse de Gô, un petit peu allumée et le flic à la retraite dévasté. Les personnages se renvoient la balle, témoignant du souci d'écriture de la part du dessinateur.  En terme d'ambiance, c'est également une réussite puisque Chang Sheng  combine des séquences d'actions adroites, mettant en valeur les mouvements aériens de la chanteuse-guerrière  avec de somptueuses images nocturnes et panoramiques de la ville.  Visuellement, Chang Sheng fait fort avec manhua qui cultive une ambiance à la limite du polar , de l'épique avant de bifurquer vers d'autres pistes plsu proches de la science-fiction.

A la première lecture, on peut tout à fait être dérouté par ce scénario un peu fourre-tout, un peu wtf sur les bords,  mais on sent que le dessinateur possède déjà une certaine maîtrise de son sujet dans ce premier tome qui est le début d'une trilogie visuellement magnifique avec une histoire à rebondissements tout aussi qualitative.

Coup de coeur pour ce premier tome de Yan, un manhua magistral, visuellement percutant qui s'affranchit des genres pour nous proposer une histoire de vengeance prenante et folle, le début d'une intrigue épique qui rend aussi bien hommage à la poésie de l'Opéra de Pékin qu'à des références pop-cultures autour du film d'art martiaux, du super-héros que du polar ! Un super must bd de l'année !! 

En bref

A la première lecture, Yan peut dérouter par ce mélange de genres et de thématiques portée par cette intrigue haut-perchée mais cette histoire folle est tout simplement harmonie avec la puissance visuelle de ce manhua, un titre hybride et unique cohabitant entre différentes culturelles.

9
Positif

Du polar, de l'art martial, de l'opéra de Pékin, de la sf, de l'étrangeté ...Tout cela réunis dans ce début de série magistral et unique !

Visuellement magnifique porté par une héroïne forte et charismatique

L'hommage rendu à l'Opéra de Pékin

Des répliques qui fusent avec un humour insoupçonné au coeur d'un thriller jubilatoire

Negatif

Un pêlemêle d'intrigues et de questions un peu déconcertante dans un premier temps

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (550)
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)