9

Critique de Danzai Lock #1

par juju le lun. 3 juin 2024 Staff

Rédiger une critique
Bienvenue dans le 6è district

Résumé : Dans un monde qui pourrait être le nôtre, toutes les personnes qui causent le décès d'un tiers sont automatiquement condamnées à mort, que ce soit un meurtre prémédité, un accident, un homicide involontaire, ou même de la légitime défense. Les coupables se voient attribuer un nombre d'années restantes à vivre, et sont envoyés dans le 6e district carcéral, une ville à part entière qui est coupée du reste du monde et qui est accessible uniquement par un train. Dans ce lieu, tous les moyens sont bons pour gagner quelques minutes de vie en plus, en les gagnant de façon honnête ou en les jouant aux jeux. Mais une rencontre va bouleverser le district: celle de Yûshin, un moine censé soulager les âmes, et de Kunoji, le bourreau attitré de la ville, mais qui veille aussi sur les habitants et plus particulièrement sur une mystérieuse petite fille dont on se demande ce qu'elle a pu faire pour arriver là.

Une histoire originale qui m’a fait penser à Soloist in a cage dans le scénario avec des condamnés à mort enfermés dans une ville. La grosse différence et le petit plus du manga, ce qui apporte pas mal d’incertitude se sont les bracelets que les prisonniers portent, suivant la nature de leur crime, ils vont disposer d’un temps plus ou moins long avant de mourir. Ce temps va être en quelques sortent la monnaie locale, on va pouvoir payer en temps et se voir rajouter du temps. Et pour gagner du temps, il y a des personnes capables de tout.

On se retrouve très rapidement plongé dans cette histoire où tout est clair assez rapidement, j’ai bien aimé le commencement avec un condamné à mort justement, le jeune Takaya, on a l’impression qu’il va être un personnage assez principal mais en fait pas vraiment, il sert plus à introduire l’histoire et la ville, même si on aura l’occasion de le revoir, et encore une fois grâce à lui découvrir une autre partie de la ville, l’association d’entraide. Ce personnage est vraiment là pour introduire les concepts de cette œuvre puisque dans le même train, assis à côté de lui, un des personnages fait aussi son apparition, Yûshin, le bonze venu remplacer son prédécesseur mort sur place, assassiné, son rôle est de prêcher la bonne parole au moment de l’exécution des condamnés, quand il ne leur reste finalement plus de temps. Mais autour de lui, beaucoup de mystère, il a l’air d’avoir d’autres missions, je suis curieux de découvrir tout ça. Le rôle de joueur de flûte, comme il est appelé, est dangereux, sur sa route il va rencontrer Kunoji, un condamné lui aussi, qui cherche à gagner énormément de temps et qui par la même occasion manie le sabre comme personne. L’intérêt principal de ces deux personnages c’est que leur fonction est très vite contradictoire avec leur caractère. Le bonze se montre vite cruel tandis que le bourreau, très clément, avec un grand cœur, un duo très intéressant et qui promet, je pense de belle aventure.

Au final, une très bonne surprise ce premier tome, hâte de découvrir d’avantage de chose sur ce 6è district et sur les condamnés. Un premier tome coup de cœur, par son ambiance, son duo et l’originalité du concept.

En bref

Une très bonne surprise ce premier tome, hâte de découvrir d’avantage de chose sur ce 6è district et sur les condamnés. Un premier tome coup de cœur, par son ambiance, son duo et l’originalité du concept.

9
juju Suivre juju Toutes ses critiques (939)
Autres critiques de Danzai Lock
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)