7

Critique de Sakura saku #6

par Tampopo24 le dim. 9 juin 2024 Staff

Rédiger une critique
Elle tourne, elle tourne...

Qu’est-ce qu’Io Sakisaka nous faire tourner en bourrique dans cette série, elle me donne envie de crêpages de chignons pour enfin faire avancer clairement les choses !

Alors que la série est désormais terminée en 9 tomes au Japon et qu’on en voit le bout, elle prend un malin plaisir à faire tourner en bourrique nos héros, à coup de maladresses et quiproquos à n’en plus finir ! Si elle sait parfaitement maintenir le suspense et rythmer ses chapitres, cela reste parfois frustrant et agaçant tant ils sont près du but et ne parviennent pas à l’atteindre.

Ce tome centré sur le festival de leur école est un modèle du genre, avec chaque héros sachant ce qu’il éprouve, plusieurs amis ayant compris, mais personne ne se déclarant franchement à la bonne personne. Cela donne une valse électrique où personne n’est sûr de rien. Que c’est frustrant ! En tant que lectrice, je me suis forcément amusée à les voir s’approcher, s’approcher pour reculer au dernier moment, mais j’avais aussi envie de leur mettre un coup de pied aux fesses pour avancer enfin et éclaircir tout cela. Car il faut dire que Saku est quand même particulièrement obtuse et Haruki bien peu clair dans ses entreprises… Il faut qu’ils se bougent !

Heureusement que l’ensemble donne lieu à plein de petits moments mignons propices à faire palpiter le coeur des âmes un peu romantiques. Ça aide à patienter. Car clairement le triangle amoureux n’est pas de ceux que j’apprécie. Je trouve Iryu antipathique au possible, physiquement et dans son comportement, je n’arrive pas à accrocher. Je trouve aussi les obstacles qui arrivent au cours de ce tome totalement ridicules et artificiels, pour ne pas dire décevant. L’autrice a déjà fait bien mieux, plus profond et sensible que ça. Ici, j’ai l’impression qu’elle peine à se renouveler, en dehors de l’amitié amoureuse du tome 4. Alors oui, il y a de l’humour, de la sensibilité, des mignonneries, mais c’est un peu fade et convenu. Cela manque de souffle dramatique par rapport à l’habitude.

En bref

Un ultime tome où l’on tourne en rond je l’espère car je n’en peux plus de les voir se tourner autour sans que ça aboutisse. L’autrice a perdu un peu de son talent des débuts à force de répéter la même variation sans y ajouter autre chose. C’est mignon, c’est attendrissant mais c’est un peu facile et répétitif. Les quiproquos ont besoin de plus de sel pour divertir le lecteur et les triangles amoureux également. Allez, on se réveille !

7
Positif

Des héros maladroits mais attachants

Un bon sens du rythme et du quiproquos à répétition

Des sentiments individuels clairs pour chacun

De jolis dessins

Negatif

On tourne, on tourne en rond

La romance peine à avancer

Le triangle amoureux est insipide

Les obstacles sont totalement artificiels

L'autrice a fait mieux...

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1706)
Autres critiques de Sakura saku
Boutique en ligne
7,10€
Boutique en ligne
7,10€
Boutique en ligne
7,10€
Boutique en ligne
7,10€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)