8

Critique de Nine peaks #1

par juju le sam. 22 juin 2024 Staff

Rédiger une critique
A la découverte de son père

Résumé : À seulement 16 ans, Gaku possède déjà une réputation de dur à cuire qui attire les délinquants du coin, et les bagarres s’enchaînent, malgré les remontrances de son père Harumi… Le lycéen n’a que peu de respect pour ce gérant bougon d’un restaurant sans avenir. Pourtant, quand l’homme meurt d’un accident, c’est toute une foule qui débarque à son enterrement, pleurant la perte d’un héros qui aurait autrefois uni les gangs locaux…

En guise de dernier hommage, Gaku part à la pêche, le passe-temps favori de son père, mais finit à l’eau ! Remonté de justesse par un garçon de son âge au look de racaille, il n’a pas le temps de souffler qu’une bande vient attaquer son sauveur… qui n’est autre que son père, plus jeune de 22 ans ! L’adolescent a fait un bond dans le passé, à une époque où couve une guerre sans pitié pour prendre la tête des bad boys de la ville. Mais cette fois, il compte bien prêter main-forte à son paternel !

Ma lecture de Nine Peaks m’a fait penser au récent Wind Breaker dans le style, c’est-à-dire un manga sous fond de baston mais qui cache en réalité d’autres intensions, ici traité sous l’angle de la famille et de la relation père – fils de façon plutôt originale puisqu’il est aussi question de voyage temporel. Dans ce premier tome c’est justement le côté familial qui m’a le plus attiré, et puis de toute façon, la partie baston est encore très peu représentée mais on voit très bien vers quoi on va tendre. Je vous explique un peu plus bas.

Notre jeune protagoniste, Gaku, va donc se retrouver propulsé 22 ans dans le passé, rencontrer son père mais aussi le reste de sa famille et c’est vraiment ça qui m’a le plus plu. Il pensé avec une certiane vision de sa famille mais en les voyant plus jeune, il va prendre conscience que ça vision était fausse. On découvre notamment une tante complètement excentrique et surtout un père complètement investi pour son quartier. Le côté voyage temporel est très peu présent en fait mais un petit twist à un moment peut créer certains rebondissements, à voir pour la suite. Mais surtout comme dans tout voyage temporel, Gaku va devoir fait attention à ne pas modifier le cours du temps.

Concernant le côté baston, 5 lycées doivent s’affronter mais on connait déjà la fin ici, tout est donné, ce qui va nous importer c’est comment il va faire pour réunir tous ces lycées. Le mangaka va tranquillement poser le contexte et tout ce qui se passe autour, mais n’aborde que très peu la bagarre à proprement parlé.

Au final, un premier tome très réussi pour moi, entre famille et baston, le mangaka réussit à nous accrocher dès le premier chapitre très intimiste. Un premier tome qui donne très envie de découvrir la suite.

En bref

Un premier tome très réussi pour moi, entre famille et baston, le mangaka réussit à nous accrocher dès le premier chapitre très intimiste. Un premier tome qui donne très envie de découvrir la suite.

8
juju Suivre juju Toutes ses critiques (972)
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)