7

Critique de Deep Sea Aquarium Magmell #9

par Tampopo24 le mer. 26 juin 2024 Staff

Rédiger une critique
Poésie marine

Ça a beau sembler anecdotique, les histoires de Deep Sea Aquarium MagMell me vont toujours droit au coeur et encore plus ici où on se penche sur la famille d’un grand taiseux, un profil que j’affectionne.

Chaque tome est l’occasion d’aller à la rencontre d’un des personnage pour creuser un peu son histoire, comprendre qui il est, quel est son rapport à la mer et ses créatures. Cette fois, c’est Okijiro, notre cher vieux pêcheur, qui a la vedette et il mérite tant il fait partie de ces figures de l’ombre. J’aime ce genre de profil et son histoire sur base de séparations mal digérées est assez touchante car racontée avec authenticité. Cela aurait pu nous arriver aussi de laisser filer l’amour rien oser rien dire. Ce fut donc une histoire touchante, qui m’a émue, notamment parce qu’elle est portée par son fils de coeur, Shinya, qu’il a guidé dans la vie. C’est une belle histoire.

Passer derrière n’est donc pas facile, les deux autres histoires ont leur charme mais pas la même intensité. Il y a d’abord Lan, notre apprenti cuisinier, qui nous raconte son amour pour sa soeur. L’occasion de faire une petite incursion vite fait dans l’univers bien connu des idols. Classique mais bien fait car son affection pour elle est sincère et qu’on nous montre en moment charnière pour eux : elle se rendant compte de sa place pour lui et lui l’aidant à aller vers son rêve. Mignon.

Le tome se conclut ensuite sur une nouvelle histoire concernant son héros, Kotaro l’assistant-soigneur, qui doit faire face à une mort qui le touche. On met à nouveau le doigt sur la particularité des soigneurs et vétérinaires qui ont beaucoup d’amour pour les animaux qu’ils ont choisi de soigner mais qui doivent apprendre à vivre avec leur mort. Ce n’est jamais facile et l’autrice use avec parcimonie d’une jolie émotion à travers la poésie de la mise en résine des poissons décédés afin d’en garder le souvenir et de sensibiliser les visiteurs. C’est très bien joué !

En bref

Avec toujours la même tendresse, la même sensibilité, Kiyomi Sugishita nous conte des histoires assez classiques mais dont l’émotion nous saisit toujours malgré la brièveté de celle-ci et la valse des personnages mis en avant. L’histoire d’une famille séparée de longtemps, celle d’un frère et une soeur s’adorant ou encore le dialogue compliqué du soigneur avec la mort, tous ces thèmes sont encore une fois très réussis, contés avec pertinence et poésie.

7
Positif

Une belle émotion dans ce titre

Une ambiance poétique

Des histoires émouvantes et personnelles

Le rôle apaisant de l'eau et ses créatures

Negatif

Un côté anecdotique dans les histoires qui pourra endormir un peu ^^!

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1728)
Autres critiques de Deep Sea Aquarium Magmell
Boutique en ligne
8,35€
Boutique en ligne
8,35€
Boutique en ligne
8,35€
Boutique en ligne
8,35€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)