8

Critique de Marvel Next Gen - Groot : Déraciné

par Le Doc le mer. 10 juil. 2024 Staff

Rédiger une critique
Je suis Groot !

Avant la création des 4 Fantastiques en 1961, Marvel, qui se faisait alors appeler Atlas Comics, avait en grande partie abandonné les super-héros des années 40 pour suivre les modes et publier des revues composées d'histoires courtes dans une grande variété de genres. Il y avait de l'humour, du western, de la romance, de la guerre, de l'aventure médiévale...et de l'horreur, mais rien qui puisse choquer les âmes sensibles. Les grands monstres avaient une bonne place dans ces sommaires, des histoires aussi divertissantes que souvent interchangeables. Dans le #13 de Tales to Astonish en 1960, c'est donc Groot, le monstre de la planète X, qui a débarqué sur Terre dans le but d'enlever des humains pour les étudier. La solution de Stan Lee, Larry Lieber et Jack Kirby pour l'arrêter fut toute simple...des termites (bon sang, mais c'est bien sûr) !

Groot n'a ensuite fait qu'une poignée d'apparitions dans l'univers Marvel tel que nous le connaissons et ce n'est qu'à partir des années 2000 qu'il a pris de l'importance, à l'occasion de la saga Annihilation. Il a ensuite rejoint les Gardiens de la Galaxie, équipe qui a servi de base à la version cinématographique de James Gunn qui a pris ces héros relativement obscurs pour en faire des stars du grand écran. Rétroactivement, il a été établi que ce Groot n'avait rien à voir avec celui de Tales to Astonish #13 mais d'après ce que j'ai compris (car cela fait quelques années que je ne suis plus tout ça régulièrement), certains auteurs ont entretenu une petite confusion sur les origines de Groot. 

Ces légers problèmes de chronologie ne sont pas gênants pour suivre et apprécier la mini-série dont il est question ici. Publié aux U.S.A. en 2023, Groot marque le retour du scénariste Dan Abnett, qui avait animé le personnage pendant plusieurs années à l'époque du renouveau des séries cosmiques de Marvel (qui faisaient de Marvel Universe la meilleure revue de Panini). Il est accompagné par le dessinateur Damian Couceiro, que je connais peu (je n'ai pas lu grand chose de lui à part l'album de S.F. Cluster et quelques épisodes épars) et dont j'apprécie le style. Ses cases sont détaillées, il sait rendre Groot et ses compagnons expressifs et mignons comme tout et son trait a aussi un côté un petit peu rugueux qui convient bien aux aspects plus violents de l'histoire. 

Un récit qui débute de manière presque bucolique avant que l'horreur frappe la planète du petit Groot dès la troisième case...Dan Abnett revient en effet à la jeunesse de celui qui dit beaucoup de choses en peu de mots et a la bonne idée de faire intervenir un héros légendaire qui était lui aussi au début de sa carrière, le Kree Mar-Vell (pas encore capitaine). Dan Abnett ne perd pas de temps, le premier chapitre est percutant et la première rencontre entre le soldat Mar-Vell et Groot et ses petits camarades Gleef et Tweeg est savoureuse. Il n'est pas facile pour le Kree de déchiffrer le langage du Flora Colossus et les interactions sont amusantes. 

L'enquête sur ce qui s'est passé sur la planète X est bien ficelée, pleine de rebondissements et il est très agréable de suivre cette équipe pas comme les autres. Dan Abnett sait bien se servir de la continuité, en faisant par exemple intervenir le personnage de Yon-Rogg, futur antagoniste de Captain Marvel, bien caractérisé avec des petits détails qui préfigurent son évolution connue des lecteurs de longue date. De la bonne bande dessinée qui mêle efficacement S.F., action et une pointe d'horreur, idéale pour des lecteurs comme moi qui ne lisent plus cet univers tous les mois et qui préfèrent des aventures auto-contenues...

En bref

Les couvertures régulières et une sélection de variants sont disponibles en bonus.

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1638)
Boutique en ligne
13,99€
Boutique en ligne
13,99€
Boutique en ligne
13,99€
Boutique en ligne
13,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)