10

Critique de Les Enfants Loups, Ame & Yuki

par Aelitys le dim. 9 sept. 2012

Rédiger une critique
Aprés "la Traversée du temps" puis "summer wars", Mamoru Hosoda nous offre aujourd'hui "les enfants loups, Ame et Yuki". Offrir, c'est bien le mot. Autant Summer Wars était une oeuvre épique avec une happy end, autant Les enfants loups est une tranche de vie douce amère. Douce amère mais qui donne tellement de chaleur au spectateur, lui arrachant un sourire qui vient du coeur.
Yuki et Ame sont les enfants d'heureux parents, Hana, étudiante travailleuse et pleine de vie, et d'un homme loup, sombre et discret, qu'on ne voit que du coin de l'oeuil. Heureux? Oui. Mais alors qu'ils ne sont pas encore sorti de la tempête de sentiments de la rencontre amoureuse et de la maternité, voilà que cet homme loup disparaît. Mamoru Hosoda ne teinte qu'à peine la réalité et la dureté de la chose. Seul est abandonné le corps humain du cadavre pour sa forme canidé. Mais ça en est d'autant plus dur pour Hana qui ne peut qu'affronter seule cette douloureuse perte, voyant son amour s'en aller dans une benne. Et ça n'est que le début des tracas. Comment élever des enfants-loups dans les rues de Tokyo? Comment élever des enfants loups tout simplement? Malgré ces accrocs et la réalité de la chose qui ne nous est pas caché, le fin bonheur est ce qui reste à nos yeux.
Mais pour autant la vie n'est pas facile, et comme échappatoire, c'est à la campagne que notre petite famille s'en va vivre. La vie n'est pas facile, mais la joie et la rage de vivre d'Hana emporte elle et ses enfants dans de petits bonheurs qui fait brûler la flamme de leur vie. Ils voulaient être retirés, ils se rendent compte de la chaleur d'un petit village, d'un homme rude, ils apprennent tous. Mais dans un sens, la fin des épreuves n'a pas sonné pour la petite famille éprouvée.
L'heure de la rentrée des classes. C'est à ce moment que tout change, et le film rentre dans sa dernière partie. Et le génie de Mamoru Hosoda transparaît. Jusqu'à la dernière seconde il nous arrache le sourire, même dans les pires moments. Jusqu'à la dernière seconde. Car la fin est des plus douces amères Les hommes ou la nature? La ville ou la foret? Chacun devra irrémédiablement faire un choix, impliquant toujours de se séparer définitivement de quelque chose. Et là le sourire disparaît au profit de la mélancolie et d'une flopée d'autres sentiments. Mais au contraire du film, dur, la fin est elle empreinte d'un réel bonheur.
Les personnages sont terriblement attachants. Chaque scène chaque recoins du scénario est fouillé, on s'approche toujours de la perfection. L'homme loup laisse un grand vide à sa disparition, Hana, le personnage selon moi le plus attachant, vous tirera les larmes, les enfants une joie sans pareille.
Petits et grands éprouveront joie et peine à ce conte de fée à plusieurs niveaux de compréhension. Un film à ne pas rater dans tous les cas, aucun moment d'ennui, juste l'envie d?être avec cette famille, l'accompagner, partager leurs instants, jusqu'à la dernière seconde.

En bref

10
Aelitys Suivre Aelitys Toutes ses critiques (2)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Enfants Loups, Ame & Yuki
Boutique en ligne
32,99€
Boutique en ligne
32,99€
Boutique en ligne
32,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)