4

Critique de Fairy Tail

par Yonda le ven. 12 oct. 2012

Rédiger une critique
Fairy Tail ne manque pas de points forts. Un dessin magnifique, quoique trop lisse à mon goût, mais les goûts et les couleurs... De magnifiques scènes de combat. Un récit assez bien structuré avec un rythme pas assommant mais au contraire assez tonique. L'univers est simple, peu être un peu déjà vu, mais terriblement efficace et assez simple à comprendre tout en comprenant quelques points de complexité et détails originaux. Et un humour assez poilant il faut l'avouer. On reconnais surtout là les qualités techniques de Hiro Mashima Cependant, Fairy tail manque encore moins de défauts. Je parlais de la qualité des combats. D'un point de vue mise en scène et "chorégraphies" des combats, Hiro mashima nous montre ses talents, par contre, quand il faut regarder d'un point de vue scénaristique. C'est là que ça pèche. Combats aux issues improbables. Voire Natsu vaincre systématiquement tout le monde, même des mages que tout le monde pense invincible, sans se prendre une seule vrais rouste, c'est énervant, le tout, toujours justifié évidemment par des explications à la noix ou d'une niaiserie énervante à en mourir et des power up sortis de nul part. Je sais que nous avons à faire là à un Shonen, un nekketsu même, mais ce n'est pas une raison pour qu'il n'y ai aucune logique aux combats et surtout à leurs issues. On peu également dénoncer un manque de charisme chez un certain nombre de personnages et la systématique relégation au second voire troisième plan d'autres personnages qui ne manquent pourtant pas de charme et qui en un sens sont beaucoup plus dignes d'intérêt que les perso principaux qui sont tout le temps sous le feu des projecteurs sans jamais laisser la place aux autres au point d'en devenir vraiment agaçants. Le principal défaut selon moi est qu'un peu tout s'essouffle. Surtout l'humour. Si au début c'est très marrant de voire Jubia suivre Grey à la trace en s'imaginant des choses parfois tordues, ce devient lassant de plus en plus. L'humour à du mal à se renouveler et se répète beaucoup, surtout du fait de la systématique mise en avant des même personnages. le charme certain de quelques personnages finit par s'estomper. J'ai été aussi quelque peu déçu sur un autre point. Au début je m'étais dis que Fairy tail était enfin un Shonen qui mettrait en scène des femmes fortes qui foutent des branlées aux perso masculins... Et.. Il n'en est rien. On se retrouve systématiquement ou presque avec un perso féminin à sauver ou aider, quand c'est pas Lucy c'est Erza et quand c'est pas Erza c'est de nouveau Lucy. Notre chère blonde s'appellerait Princesse Peach ce serait la même chose. Le tout dans un premier temps est supportable et tous ces défauts ne sont pas trop visibles ou très supportables, emportés par le coup de coeur des premiers temps. ceci nous aurait presque permis d'affirmer que Fairy tail est le meilleur Shonen de cette génération. Mais passé le tome 20 (et même avant pour certains), plus rien de ne va, le manga perds de son intérêt, le Héros devient agaçant (ce qui est assez grave pour une histoire si vous voulez on avis, surtout quand il est tant mis en avant) les intrigues ne sont plus aussi captivantes, le charisme des personnages devient artificiels, c'est comme si on pouvait voire les perches au dessus des personnages dans un film et entendre le réalisateur hurler ses instructions. Le tout transpire l'artificiel! Fairy Tail a perdu l'innocence et la qualité des premiers tomes pour muter en une vulgaire machine à fric qui fait péter le tiroir caisse des éditeurs qui s'en mettent plein les fouilles avec une grande joie. Après c'est vrais qu'il avait dès le début tous les ingrédients pour faire un shonen à succès. Un héros con, braillard attaché à ses amis, une fille mignonne et prête à se faire sauver à la moindre occas'. tout deux accompagnés par une petite mascotte horripilante indispensable à tous shonen qui se respecte (surtout l'idéal pour la création de produits dérivés! par ici la monnaie!) Après je n'irais pas dire que Fairy Tail a tout copié sur One Piece par exemple, je déteste ce genre de remarques car dans ce cas là on à qu'à dire que Hiro Mashima à tout piqué à Socrate. Fairy tail est un manga pour ceux qui n'ont d'intérêt que pour l'esthétisme, qui ne prennent en compte que la forme et non le fond (et sincèrement, si on parle d'esthétisme brute il y a 1000 fois mieux que Fairy Tail car le dessin est ce qu'on pourrait qualifier de beau et non d'esthétique). Certes, c'est un shonen, je ne m'attends pas à trouver une intrigue écrite par Zola ou d'autres Hugo ou de la philosophie très poussés, mais de là à justifier systématiquement les victoires de Natsu et de la plupart des autres personnages de la guilde par des choses du genre "mes amies me donnent leur force" ou "la force de ses sentiments l'a aidé à se dépasser et à vaincre son adversaire" et sans aucune autre vrais justification valable, je trouve ça assez con de gâcher le potentiel de ce manga avec des fanservices constants. puis si vous voulez voire de la vrais force d'émotions, de la vrais amitié touchante lisez Rainbow, vous comprendrez mieux ce qu'est l'amitié que dans Fairy tail qui rabâche ce mot à longueur de tomes (comme dans 3/4 des shonen il faut dire). c'est un manga idéal pour les personnes sujettes aux migraines, c'est pas fatigant pour les neurones un seul instant. C'est un manga pour ceux qui ne sont pas regardant sur la logique des intrigues ou la crédibilité des actions des personnages. Pour conclure je n'ai pas honte d'affirmer que selon moi Fairy Tail est au Manga ce que Call Of Duty est au jeux vidéo (ce qui n'est pas très flatteur venant de moi)

En bref

4
Yonda Suivre Yonda Toutes ses critiques (8)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Fairy Tail
Boutique en ligne
31,77€
Boutique en ligne
31,77€
Boutique en ligne
31,77€
Boutique en ligne
31,77€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)