4

Critique de Monster

par nalojolan le mar. 1 sept. 2015

Rédiger une critique
Autant l’écrire tout de suite, le principal intérêt de Monster réside dans ses personnages secondaires : ils sont attachants, pittoresques et… reconnaissables. Gros boulot de dessin pour arriver à maîtriser autant de ‘gueules’.
Le contexte est original avec une Europe de l’Est qui digère à peine la chute du Mur. On découvre quelques éléments peu traités en BD : les polices politiques, les expériences interdites, le retour du Nazisme…
Ces quelques points ne sauvent toutefois pas la série d’un ennui qui va grandissant. Ce qu’on nous vend comme un Monstre fera sourire tout lecteur de mangas ou comics un minimum trash. Le visage angélique de Johan, génial au début, se révèle contre-productif car il apparaît trop peu lors des phases ‘chocs‘. On ne comprend pas comment un si jeune homme peut fasciner autant de mafieux ou criminels aguerris… Sa marche vers la vérité, la vengeance, sa sœur ou la fin de l’Humanité (rien que ça !) finissent aussi par lasser.
L’autre héros, l’insipide Dr Tenma, va et vient entre les chapitres sans savoir s’il doit tuer le Monstre, et par là même, en devenir un. On a vu plus original comme dilemme !
La promesse du titre ne se retrouve donc pas dans le récit et l’intrigue principale se conclue de façon peu crédible, laissant le lecteur plein d’interrogations. Un comble, pour une œuvre aussi énorme.

En bref

4
nalojolan Suivre nalojolan Toutes ses critiques (53)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Monster
7
Monster

Monster

Lire la critique de Monster

9
Monster

Monster

Lire la critique de Monster

Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Laissez un commentaire