8

Critique de Duds Hunt

par Lezardong le lun. 1 févr. 2016

Rédiger une critique
Dud's Hunt est le premier Manga de Tetsuya Tsuitsui et une des oeuvres fondatrices de l'éditeur Ki-oon en France. Comme j'avais passé un bon moment avec Reset, beaucoup apprécié Prophecy et adoré Poison City, l'achat de ce one-shot ne s'est pas fait attendre. Nakanishi est un jeune délinquant tout juste sorti de prison. Colérique et violent, il travaille dans une entreprise de vente d'assurance vie aux personnes âgées, travail pour lequel il n'a aucune empathie, pas plus que pour son employeur à qui il voue une haine ardente (mais ce dernier étant au fait de sa situation d'ancien taulard, Nakanishi n'a pas vraiment le choix). Un jour, alors que Nakanishi discute avec 'Eksam', un contact de chat en ligne, ce dernier lui propose de participer à un jeu : "Duds Hunt", afin de se vider les esprits et au passage arrondir ses fins de mois. Petit à petit, ce "jeu" de chasse à l'homme deviendra pour Nakanishi bien plus qu'un jeu, réveillant en lui ses pulsions violentes et meurtrières et sa haine aïgue envers une société dans laquelle il ne s'identifie pas. Toute l'intrigue du scénario de Duds Hunt tourne autour de la personnalité du personnage principal. Nakanishi est un être violent et antipathique. Ce n'est pas un héros, c'est tout le contraire : un criminel, un meurtrier, qui n'a aucune excuse et aucune motivation à part la violence et l'argent. C'est pour moi ce qui fait l'originalité de ce récit, qui peut sembler un peu léger au premier abord mais qui se révèle particulièrement bien ficelé sur la fin. Le jeu dans lequel rentre Nakanishi semble lui coller à la peau : une chasse à l'homme où ses pulsions meurtrières grandissantes lui feront grimper les échelons de la violence jusqu'à se faire piéger par sa vénalité. Tout en assistant à la montée en puissance du personnage, on ne peut que constater se descente aux enfer dans un piège tendu que le lecteur avait décellé depuis longtemps, à l'instar de Nakanishi, ébloui par l'apât du gain et la violence gratuite. Graphiquement, l'auteur reste dans sa zone de confort (même s'il serait plus judicieux de dire "établit sa zone de confort", Dud's Hunt étant son premier manga), à savoir un trait fin et sobre, des visages familiers, et très peu de décors. Le dessin de Tsuitsui est simple et efficace, et sert à mettre en avant le scénario avant toute chose. En conclusion, je trouve ce récit bien mieux construit et Reset par exemple (un autre one-shot du même auteur). Scénario efficace, personnages bien développés. Un manga agréable à lire que je conseille à tous ceux qui s'intéressent à Tetsuya Tsuitsui.

En bref

8
Lezardong Suivre Lezardong Toutes ses critiques (3)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Duds Hunt
6
Duds Hunt

Duds Hunt Staff

Lire la critique de Duds Hunt

Boutique en ligne
7,65€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)