Alors là, je me dois de remettre les choses à leur place... Ce manga est de très bonne qualité! A tous les fans de samourai, décourvraient donc leurs "vrais" visages, leurs faces obscur... Il s'agit d'un manga très réaliste sur Satsuma, du japon ancien encore sous le règne du shogunat. Point de technique ultime de la mort à la kenshin, d'anachronisme visible ou de samourai à l'esprit tellement pur qu'on les croiraient issus de notre époque... Les personnages sont humains... Une anecdocte peut prendre des proportion alcinante comme dans la vrai vie, les personnages peuvent être ateint de folie ou même se masturber... C'est très différent d'un Samourai Deeper Kyo ou d'un Kenshin (bien que je sois tomber amoureux des OAV (Reminisence) et de la partie du manga qui traite du même thème que ces fameux OAV (la bataille d'Edo entre le Shinsengumi et les Ishin Shishi), je trouve le reste sans grand intérêt) et beaucoup plus intéressant pour un fan du Japon et désireux d'avoir un aperçut de ses moeurs, coutumes et histoires moin superficiel. Un très bon Gekiga qui s'adresse à un public mature tant les référence sont nombreuses et le contexte historique précis et fouillé... Vous voulez un manga très japonnais? Voici le manga qu'il vous faut. Il se paye même le luxe de bénéficier d'un graphisme plus soigné que lone Wolf And Club... Les affaires politiques y sont cependant un peu moins présente que dans ce dernier... A vous de choisir votre référence mais lorsque vous lirez ce manga, gardez en tête qu'il ne ressemble pas à ce que vous avez l'habitude de voir. Il est beaucoup moins superficiel et tout public de par les thème traiter ainsi que la manière dont il sont traité. La crudité plait rarement faut croire...

Euklif - 18 ans - G_theberserker@hotmail.com

En bref

9
Euklif Suivre Euklif Toutes ses critiques (27)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Satsuma, l'honneur de ses samouraïs
Boutique en ligne
39,99€
Boutique en ligne
39,99€
Boutique en ligne
39,99€
Boutique en ligne
39,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)