6

Critique de Noragami - Histoires Errantes

par blackgigi le mar. 31 mai 2016

Rédiger une critique
NORAGAMI - HISTOIRES ERRANTES Manga Shonen D'Adachitoka One Shot d'histoires courtes Edité chez Pika Thème: humour, fan service UN RECUEIL DE PLUSIEURS HISTOIRES INDÉPENDANTES Noragami - histoires errantes est un petit volume de 150 pages où l'ont découvre 7 chapitres complètement HS du manga de base. Ici c'est surtout de la tranche de vie, plus que du combat fantastique. De la comédie pseudo-dramatique qui part en quiproquo à l'escroc qui reçoit une leçon de vie en passant par une déesse qui bosse sur internet, les situations se suivent mais ne se ressemblent pas et tout ça avec beaucoup d'humour. LE QUOTIDIEN DES DIEUX ET DE LEURS SHINKI Toutes ces histoires auraient pu être publiées en fin de volumes en tant que bonus mais l'auteure et son éditeur ont décidé d'en faire un volume spécial. Le premier récit: "La chute" nous présente un homme qui qui veut mettre fin à ces jours car il est ruiné, en cherchant Yato découvrira la coupable. La seconde histoire: "Ce que veulent les Shinki" dévoile la traditionnelle enquête annuelle de satisfaction des Shinki qui permet de connaitre les changements à apporter par le dieu qui les met à son service, Yukine tombe dessus par hasard dans un journal chez Kofuku. Le troisième récit: "Menteur, menteur" nous raconte le repentir d'un escroc qui a soutiré pas mal d'argent au crédule Yato, en lui vendant des grigris et autres amulettes. Le quatrième chapitre: "Ma petite entreprise" met en scène Kazuma, le Shinki de Bishamon dans un rôle de commercial: il rentabilise les visites des fidèles au sanctuaire de sa déesse et pense à des nouveautés pour continuer à faire rentrer de l'argent. Le cinquième volet de ce manga: " Traque sur internet" parle d'une déesse qui l'est devenue uniquement grâce aux prières de ses fidèles sur internet, elle traque les dangereux suspects, mais répond également aux demandes bien plus simples, saurez vous devinez la particularité de cette déesse? L'avant dernière histoire: "Le crime était presque parfait" nous narre le désespoir d'un écrivain en mal d'inspiration qui va chercher à se mettre en situation pour raconter l'histoire d'un tueur en série. Pour finir c'est un chapitre très drôle: "Je me voyais déjà en haut de l'affiche" qui met en scène Yato, celui ci va postuler, car il veut intégrer les sept divinités du bonheur, lui qui a toujours voulu être une star a ici l'occasion de remplacer un dieu majeur qui a été viré pour cause de relation amoureuse interdite. DES HISTOIRES HUMORISTIQUES AUTOURS DES PERSONNAGES PRÉFÉRÉS DES LECTEURS Ces mini histoires traitent chacun d'un personnage qui est au centre d'une situation drôle et souvent décalée. A la fin du volume nous avons le plaisir de découvrir les esquisses préalables au projet Noragami. Publié en 2013 au Japon en format relié, ce petit manga HS sympathique est arrivé chez nous en mai 2016 comme pour faire patienter les fans jusqu'au prochain tome de la série qui est en cours. Rappelons qu'en France, Noragami compte actuellement 9 tomes et au Japon la série titre déjà 16 volumes. Séverine Chougny / Le 31-05-16

En bref

6
blackgigi Suivre blackgigi Toutes ses critiques (124)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)