7

Critique de Medaka-Box

par znurlf le mar. 13 sept. 2016

Rédiger une critique
Médaka Box est probablement la série la plus étrange que j’ai lu depuis bien longtemps. La raison ? Parce que NisiOisiN son auteur semble aimer faire perdre pied à son lectorat. Oubliez la cohérence, ici on franchit constamment les limites du raisonnable et de la logique. Médaka Kurokami est une élève de 2nde au lycée Hakinowa qui viens d’être élu présidente du conseil des élèves à 98% (et ils étaient visiblement plusieurs en face), et qui considère être née pour venir en aide aux autres. Elle met en place une boite à doléance pour que les élèves puisse y mettre des requêtes (d’où le nom du manga). Cumulant tous les postes du conseil elle oblige son ami d’enfance Zenkichi à la rejoindre puis d’autres viendrons s’ajouter. Mais ce postulat de départ va très vite partir en vrille car d’une part Médaka est intelligente et surpuissante, mais elle n’est pas la seule… Raconté comme cela, ce manga semble être un manga standard en milieu scolaire avec de l’action, mais il penche aussi vers la comédie, du genre parodique, mais parodique du shonen en générale tout en en gardant les principes. Dans Médaka Box aucune explication rationnelle n’est donnée sur les pouvoirs qu’ont les personnages. D’où viens la force de Médaka ? Comment peut-elle se souvenir de souvenirs de sa naissance ? Pourquoi savait-elle lire à 6 mois ? Comment une nana peux avoir un couteau planter dans la tête (et avoir un simple pansement à la place quand elle l’enlève) ? Comment un élève est capable de se battre avec des vis géantes qu’il sort de nulle part ? Nous n’aurons aucune de ses réponses ni même un début d’explication. L’expression qui pourrait résumer ce que l’on ressent à la lecture de Médaka Box serait « la rupture de la suspension consentie de l'incrédulité » : la suspension consentie de l'incrédulité est ce qui fait que l’on accepte l’existence des pouvoirs du fruit du démon dans One Piece, du nen dans Hunter X Hunter ou encore que Superman sait voler. Pour que le spectateur accepte l’impossible il faut que cela se passe dans un univers cohérent différent du nôtre. Il existe d’autres shonen qui jouent sur l’absurde (Gintama, Beelzebub) mais quand une chose n’a aucune cohérence, un personnage s’insurge d’une telle chose ce qui provoque l’humour et permet de ne pas sortir de la suspension consentie de l’incrédulité. Ici il manque ce fusible, Médaka Box se crée un univers mais l’auteur ne cherche pas à le rendre cohérent, les pouvoirs viennent d’on ne sait où, un perso à plusieurs millions d’année et possède 10 puissance 16 pouvoirs. L’auteur brise aussi le 4ème mur, des personnages citant le tome en cours, ou en parlant du magazine de prépublication. Tout cela rend la lecture de Médaka Box déstabilisante, ne sachant jamais si c’est du 1er degré ou du 3ème degré, et donc difficilement recommandable (surtout à un nouveau lecteur). A côté de cela le manga se lit bien, la « box » passe assez tôt à la trappe pour donner lieu à des arcs sympa avec à chaque fois ses personnages plus ou moins étoffés (on remarquera que tous les personnages sont du groupe AB, le plus rare), et l’auteur là aussi joue avec nous en introduisant plein de personnages qui n’auront finalement aucun véritable rôle. Graphiquement c’est pas mal à un détail près : les adultes. On en compte qu’une poignée sur la tripotée de personnages et pour les hommes les poils et traits du visage sont vraiment très laids… Côté adaptation, des erreurs ponctuent l’édition (fautes de frappe, bulle inversé) ce qui s’avère parfois gênant dans un manga de ce genre car on ne sait pas toujours si c’est fait exprès ou s’il s’agit vraiment d’une coquille. Par contre certains passage du récit étant particulièrement lié à la langue japonaise (énigmes, techniques de combat basé sur des jeux de mots et sur les kanji), l’adaptation essaye tant bien que mal de retranscrire cela mais cela reste parfois difficile à suivre. Au final Médaka Box est un bon manga, mais réservé à ceux qui veulent expérimenter une autre style d’humour, car 22 tomes cela reste tout de même un investissement.

En bref

7
znurlf Suivre znurlf Toutes ses critiques (72)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Medaka-Box
10
Medaka-Box

Medaka-Box

Lire la critique de Medaka-Box

Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)