3

Critique de Baptist

par Dustman le mar. 30 mai 2017

Rédiger une critique
Acheté après avoir lu le synopsis ( comme quoi ce n'est pas toujours une bonne idée ) mais pas franchement emballé par la couverture j'ai été très largement déçu par cette série qui arrive tout de même à s'étirer sur 6 tomes.

Je ne vais pas vous faire l'affront de vous résumer le titre. Vous prenez le résumé officiel et ... Vous le foutez à la poubelle parce qu'en fait ça ne corresponds pas à l'oeuvre.

Sur la forme, l'édition est de bonne qualité ( c'est un des rares bon point ). Le dessin par contre est vraiment spécial. J'ai toujours l'impression en lisant des manwha que les coréens n'arrivent pas à se trouver un style et partent un peu dans toutes les directions. Et bien là c'est clairement le cas avec des dessins très fluctuants. Parfois c'est agréable à lire et d'autres fois c'est raté. Le chara design à ceci d'intéressant qu'il arrive à ne rendre aucun personnage charismatique ( ce qui est loin d'être facile ). Les actions sont parfois bordélique et souvent difficile à lire. Ce n'est probablement pas le pire en la matière mais la série a du mal à présenter une histoire lisible.

Sur le fond, là je crois que l'on touche le fond véritablement. L'histoire de base avec la navette n'est abordée que par touche et au final on ne sait pas ce qui s'y est passé ( alors que le synopsis fait miroiter une enquête là dessus ). Le scénario ne se fixe pas vraiment sur une histoire mais sur au moins deux histoires rendant la lecture laborieuse. Bien sur les dessins pas franchement géniaux n'aident pas. Je n'ai pas compris non plus comment le simple flic pouvait se transformer en super agent international mais ce qui est sur c'est qu'il respecte moins la loi que les "méchants" donnant à son personnage l'impression d'impunité par moment. Dans l'histoire Bono est censé tirer son épingle du jeu mais je dois avouer que je n'ai pas compris ce personnage. Il est censé être super intelligent mais tombe dans chaque piège. A part à la fin il agit en général sans discernement.
Ah et quand à parler de la fin ... Il n'y en a pas. Oui parce que l'on ne peut pas parler de fin ouverte quand il est clair que l'histoire stoppe net en plein action.

Bref, une série fortement dispensable qui se perds par moment et n'arrive que rarement à remonter le niveau.

En bref

3
Dustman Suivre Dustman Toutes ses critiques (53)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Baptist
6
Baptist

Baptist

Lire la critique de Baptist

4
Baptist

Baptist

Lire la critique de Baptist

Boutique en ligne
13,96€
Boutique en ligne
13,96€
Boutique en ligne
13,96€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)