7

Critique de Green Worldz

par Dustman le mar. 22 août 2017

Rédiger une critique
Green Worldz, sur le papier ça donnait vraiment envie. Une humanité aux prises avec une nature impitoyable qui se vengeait de siècles d’agressions en massacrant à qui mieux mieux. Les couvertures donnaient clairement envie en plus. Je me suis donc laissé tenter et j'ai acheté les deux premiers tomes ( il me semble ) que j'ai lu. Je ne peux pas dire que les premiers tomes m'aient époustouflés mais il y avait du potentiel. Visuellement le style du manga alterne entre plans assez classiques et dépouillés vers des plans très travaillés et pas mal foutus. On se rends vite compte que les monstres sont la partie la mieux travaillée du manga avec juste derrière la création des armes. Cela dit au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire le dessin s'affermit avec des planches plutôt sympa. Le découpage est sympa mais clairement pas recherché. On va dire que ça fait le job et que c'est déjà bien. Pas de passage incompréhensible à noter pour ma part. Sur les 8 tomes du mangas ça se lit bien ( et heureusement sinon ça aurait été un problème ). A noter que le tome 8 est un peu plus long que les autres. Au niveau scénario, on part donc de ce point de vue original qui rappelle légèrement du Miyazaki puis gros twist vers le tome 2 ou 3. C'est là que j'ai commencé à prendre mon pieds, les histoires de voyages temporels perso j'adore. J'ai un peu halluciné en lisant à la fin que l'éditeur déconseillait au mangaka cette thématique là car peu porteuse ... Mince alors, les gens n'aiment pas les voyages temporels ? Bon par contre, c'est casse gueule et là ce n'est pas Toriyama qui me contredira ( il en a sacrément chier sur la période Cell ). L'histoire se déroule bien et jusqu'à la fin rien ne semble possible. Les personnages évoluent aussi bien. Akira est au début très quelconque voir inintéressant puis de rebondissement en rebondissement il devient un autre personnage. Pas le personnage de shonen qui fait du levelling mais plus un personnage usé par les ans. Très bien donc mais au début c'était pas trop ça. Du côté des ennemis, on a un peu de tout mais j'ai tendance à préférer ceux du début. Quand ça part vers les hommes d'osiers j'ai moins accroché. Au final, 8 tomes ça se lit assez vite. On est plus sur du seinen que du shonen. Ce n'est pas la série du siècle mais c'est quand même pas mal du tout.

En bref

7
Dustman Suivre Dustman Toutes ses critiques (53)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Green Worldz
Boutique en ligne
18,75€
Boutique en ligne
18,75€
Boutique en ligne
18,75€
Boutique en ligne
18,75€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)