6

Critique de Le Gourmet Solitaire

par ivan isaak le mar. 27 juil. 2010 Staff

Rédiger une critique
Sixième titre de Jirô Taniguchi paru chez Casterman, Le gourmet solitaire a été écrit à partir des récits de Masayuki Kusumi et nous narre les pérégrinations culinaires de Goro Inokashira, commercial constamment en déplacement.

18 histoires composent ce volume d’un peu plus de 180 pages. 18 histoires qui nous permettent de découvrir 18 plats différents, ainsi que 18 endroits différents, de la petite gargote du coin de la rue au restaurant plus chic. Chaque histoire suit à peu près le même schéma, avec un Gorô qui se retrouve affamé au sortir d’une réunion de travail et qui cherche le meilleur endroit pour se sustenter au gré de ses envies. Une occasion pour lui d’analyser le comportement des gens, leur façon d’être, ainsi que les liens étroits entre l’allure générale du restaurant et ce qu’on y sert. L’occasion pour le lecteur de découvrir tout un tas de plats différents, donnant assez souvent une envie irrépressible de manger… L’ensemble reste malgré tout assez fade, sans réelle saveur ajoutée, bien que très loin d’être indigeste. Ce one-shot n’est pas la meilleure œuvre de l’auteur parue chez nous, loin de là, mais a tout de même un cachet à part, à déguster à petites doses et non d’une seule traite. La fin du volume est constituée d’une postface du scénariste, Masayuki Kusumi, dans un style très agréable et qui permet de finir le volume sur une bonne note.

Sympathique one-shot, Le gourmet solitaire fait se lécher les babines au lecteur. Il faut néanmoins le déguster à petites doses pour ne pas frôler l’indigestion.

En bref

6
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1018)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le Gourmet Solitaire
Boutique en ligne
27,00€
Boutique en ligne
27,00€
Boutique en ligne
27,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)