1

Critique de Anamorphosis

par Miawka le sam. 13 oct. 2012

Rédiger une critique
Le maitre de l'absurde est de retour aux éditions Imho. Avec Anamorphosis,Shintaro Kago aime jouer avec son lecteur et le perdre dans des histoires sans queues ni têtes. Avec Anamorphosis, nouvelle qui doit son titre à l'ouvrage, l'auteur berne son public en lui promettant une histoire surnaturelle. Mais c'est finalement un habile jeu de perspective qui permet à l'auteur de ruser et de tromper un lecteur qui n'y verra que du feu. Malgré quelques longueurs et des explications compliquées au premier abord, Anamorphosis convainc. On en dira néanmoins pas autant du reste de l'ouvrage. Proposant des nouvelles de 8 pages toutes plus gores les unes que les autres, Shintaro Kago tombe dans le choquant et la vulgarité. Si beaucoup salueront son "humour" et son talent, il nous est impossible de rester insensible aux éléments mis en place dans ces nouvelles. Zoophilie, viols, meurtre de nourissons offerts en plats aux voisins, rien ne nous est épargné. Pourtant, les nouvelles, si bizarres soient-elles avait du potentiel que l'auteur noie dans l’exagération et la provocation. Si l'on comprend pourquoi un ouvrage comme celui-ci a pu paraitre au Japon, on se pose réellement des questions sur sa parution rendue possible chez nous. Avec une interdiction aux moins de 16 ans bien trop faible (18 ans est clairement le minimum) et des points si révoltants, Anamorphosis est un manga que l'on déconseillera fortement. Il y a suffisamment d’œuvres gores pour éviter de mettre dans les mains d'un lecteur, un titre aussi trash et gratuit.

En bref

1
Miawka Suivre Miawka Toutes ses critiques (440)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Anamorphosis
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)