Similaire scénaristiquement au moment de l'arrivée de Raditz sur terre, l'histoire du film "À la poursuite de Garlic" reprend les grandes lignes directrices de cette période avec ici aussi l'enlèvement du fils de Son Goku, le jeune Son Gohan, cela après une attaque surprise touchant sa mère comme son grand-père. Obligeant ainsi irrémédiablement notre héros à poursuivre les malfaisants responsables afin de récupérer sa progéniture. Se basant déjà donc sur une intrigue monotone comme répétitive, la réalisation détruit rapidement nos espoirs minute après minute, rendant finalement notre visionnage semblable à un véritable calvaire du début à la fin... Le récit est plat et nous ne sommes finalement jamais happés par l'action, la faute à des adversaires sans charismes voir ridicules tout autant que faibles causant des affrontements risibles. Quelques rares scènes sortent du lot, et encore elles demeurent plutôt ratées la plupart du temps, même le combat final n'insuffle pas le côté épique propre à l'ADN du manga comme de ses diverses productions. De plus, ce n'est sûrement pas Garlic Jr. qui sauvera le naufrage, étant donné qu'il s'agit étonnamment d'un des pires personnages que les OAV(S)/Films ont pu proposer jusqu'à aujourd'hui... En bref, une véritable déception qui aligne défaut sur défaut et ne rendant absolument pas hommage au mythe dont il est tiré. Une production à oublier très rapidement !

En bref

3
Asagari Suivre Asagari Toutes ses critiques (78)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Dragon Ball Z - Film 1 - À la poursuite de Garlic
Laissez un commentaire
Commentaires (0)