7

Critique de Matous et Pingouins

par Skeet le lun. 30 juil. 2007 Staff

Rédiger une critique
Voilà un titre bien étrange qui doit susciter pas mal d’interrogations pour ceux qui n’ont pas lu ce manhua de SONG YANG (Wild Animals déjà paru).

Passé ce détail, on est face à une tranche de vie musicale et sentimentale assez agitée.



J’ai trouvé les dessins franchement réussis avec pas mal de perspectives ce qui est très agréable mais il faut bien avouer que ce style est assez particulier comme avec beaucoup d’auteurs chinois…mais personnellement j’y suis très sensible.



Ce one shot nous offre un scénario tiré d’un fait réel qui n’est pas sans rebondissements.

Alors que la première partie de Matous et Pingouins est assez prenante et fluide, la seconde partie traîne un peu trop en longueur à mon goût ce qui l’a rendue plus lourde à lire.

Il faut quand même signaler que cette œuvre contient 310 pages et pas mal de dialogues plus ou moins utiles.

De son côté, l’édition est de très bonne qualité (comme d’habitude avec Xiao pan) et nous avons l’honneur d’être les premiers en Europe à avoir une traduction.



Au final je dirai que Matous et Pingouins est une petite histoire sans prétention qui saura vous divertir mais qui ne vous laissera pas un souvenir impérissable malgré tout.

Dommage, car une bonne partie de l’histoire est vraiment plaisante.

A noter que je n’ai pas lu Wild Animals…je ne peux donc pas comparer cette œuvre avec Matous et Pingouins.

En bref

7
Skeet Suivre Skeet Toutes ses critiques (628)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
2,90€
Boutique en ligne
2,90€
Boutique en ligne
2,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)