7

Critique de Fairy Tail #5

par chris936 le ven. 6 mars 2009 Staff

Rédiger une critique
Un tome que j'ai trouvé légèrement moins bon que les précédents. Cela est essentiellement dû au fait que l'auteur a l'air de s'être un peu trop inspiré (j'ai même envie de dire "copié") d'autres mangas. Certains ont reproché à Fairy Tail son manque d'originalité dès le début, mais ça me paraît être encore plus vrai pour ce tome 5. Certains combats semblent directement venus de DBZ : on a un remake de Krillin et son kienzan vs Nappa, de Goku vs Barta et Jeece, et même de Goku faisant un kamehameha avec les pieds. De même, j'ai trouvé l'humour un peu moins efficace que dans les 4 premiers tomes. Le coup du méchant qui a des griffes empoisonnées et qui se touche par mégarde, se mettant du coup lui-même KO, j'ai jamais trop aimé. Mashima a une tendance à créer des personnages idiots; c'est parfois marrant, mais ici, il en abuse vraiment. Malgré ces 2 points noirs, on ne peut pas dire que c'est un mauvais tome. Fairy Tail continue à se lire tout seul et avec plaisir. Le scénario n'avance pas des masses, mais ce tome a le mérite de nous montrer un petit flash-back sur la jeunesse de Grey et Zero, ce qui nous permet de faire plus ample connaissance avec leur maître Oul. Du côté de Natsu, on assiste à des combats aussi rapides qu'inutiles et à l'apparition d'Erza, qui ne semble pas vraiment être là pour leur prêter main forte. Le volume se termine à nouveau sur...un face-à-face entre Grey et Zero. Les paroles de ce dernier à la dernière page donnent d'ailleurs pas mal envie de lire le tome suivant. Ce sera donc avec plaisir qu'on se jettera sur le tome 6 dès sa sortie, tout en espérant quand même que l'auteur efface les quelques défauts de la série dans les prochains tomes.

En bref

7
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Fairy Tail
Boutique en ligne
2,25€
Boutique en ligne
2,25€
Boutique en ligne
2,25€
Boutique en ligne
2,25€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)