9

Critique de Gintama #14

par ivan isaak le dim. 9 août 2009 Staff

Rédiger une critique
O-Tae est partie chez les Yagyu afin d'épouser Kyubei. Mais ce choix ne semblant pas la rendre heureuse, un commando mené par Gin et Shinpachi va prendre d'assaut la demeure des Yagyu. Tout le volume est consacré à cette histoire. Alors que Gintoki et ses camarades (Shinpachi, Kagura, Hijikata, Kondo et Okita) font une entrée fracassante dans la résidence de la célèbre famille de sabreurs, ces derniers proposent de définir les règles d'un duel entre les deux dojo, l'équipe de Gintoki représentant le dojo Kodokan de Shinpachi et O-Tae. Les règles fixées, le combat peut commencer... Disons-le tout de suite : Gintama, c'est de l'humour débile, souvent pipi-caca, aux multiples références dont certaines peuvent nous passer au-dessus. Et comme toute forme d'humour, cela fait mouche ou pas. De mon côté, j'ai tout de suite adhéré à la folie de Hideaki Sorachi, et les fous-rires devant les situations abracadabrantes dans lesquelles se retrouvent les protagonistes du titre se succèdent à un rythme effréné. Dans ce volume, la longue scène des toilettes est remarquable de débilité et le soin apportés aux dialogues (et au passage à l'adaptation de Kana) est l'un des nombreux points forts du titre. Et comme graphiquement Sorachi a du talent, c'est en plus très sympa à regarder. On peut reprocher à Gintama son manque de fil conducteur, d'histoire de fond. Mais cela n'est finalement qu'accessoire. Moins barré qu'un Bobobo, mieux dessiné, avec une galerie de personnages hauts en couleurs, Gintama promet encore beaucoup de soirées hilarantes. Ou pas.

En bref

9
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Gintama
10
Gintama

Gintama

Lire la critique de Gintama

10
Gintama

Gintama

Lire la critique de Gintama

Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)