8

Critique de Bokurano #8

par ivan isaak le sam. 8 mai 2010 Staff

Rédiger une critique
Le combat entre Zearth et le nouvel ennemi est retransmis à la télé… Alors qu’Aiko Tokosumi est en mauvaise posture et que la situation s’aggrave, le père d’Anko décide de poursuivre le tournage.

Les rêves d’Anko de devenir une idole deviennent finalement réalité, même si c’est d’une manière un peu particulière. En se reprenant, la jeune fille réussit à vaincre son adversaire avant de connaitre un dernier quart d’heure de gloire. C’est désormais au tour de Kanji Yoshikawa de prendre place à bord de Zearth. L’occasion pour Ushiro de lui révéler un secret important et capital pour la suite. Le déroulement du combat obligera l’armée américaine à intervenir…

Un cran supplémentaire est une nouvelle fois passé dans ce 8ème volume de Bokurano. La mise en avant médiatique du combat mené par les enfants entrainent des réactions diverses dans la population, l’intervention télévisée d’Anko n’y étant pas étrangère. Le combat mené par Kanji se révèle particulier dans son déroulement, avec un affrontement à (très) longue distance. L’occasion pour Mohiro Kitoh de faire un petit clin d’œil à l’histoire, en envoyant de nouveau l’armée japonaise dans un lieu oh combien symbolique. Les dégâts collatéraux des combats commencent d’ailleurs à peser lourdement sur les jeunes pilotes, dont le passé et le présent sont toujours aussi peu communs… Un travail psychologique remarquable de la part de l’auteur, le tout servi par un dessin très loin d’être aussi fade que l’on pourrait le penser au premier abord. L’annonce du pilote suivant et les doutes soulevés sur un autre nous promettent 3 derniers volumes palpitants. On ne sait pas ce que nous réserve Mohiro Kitoh mais un happy-end ne semble pas vraiment être dans ses plans…

Conservant une ambiance comme seul Mohiro Kitoh sait les instaurer, Bokurano tient toujours le haut du pavé. D’une incroyable régularité, chaque tome se dévore intensément et le lecteur ne peut que ressentir de la sympathie pour les pilotes de Zearth. Un excellent titre.

En bref

8
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Bokurano
9
Bokurano

Bokurano

Lire la critique de Bokurano

9
Bokurano T.11

Bokurano T.11 Staff

Lire la critique de Bokurano T.11

Boutique en ligne
42,00€
Boutique en ligne
42,00€
Boutique en ligne
42,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)