7

Critique de 7 milliards d'aiguilles #3

par ivan isaak le dim. 25 juil. 2010 Staff

Rédiger une critique
Hikaru est désormais l’hôte d’Exaether et du Maelström. La menace de ce dernier semble donc définitivement écartée mais cet évènement contre nature pourrait bien avoir de grandes conséquences… Alors que Chika, une camarade de classe d’Hikaru, semble avoir un comportement très étrange et que notre héroïne fait des rêves peu communs, des évènements hors normes se déroulent aux 4 coins du globe. Rencontrant ce qui semble être une forme primaire de Maelström, Hikaru et ses parasites ont du mal à comprendre ce qui se passe sur Terre. Ils font alors connaissance avec une créature se présentant comme le coordonnateur, être qui gère les évolutions des espèces dans l’univers. Pendant ce temps, les rues voient se multiplier les dinosaures et autres monstres… Plus de Maelström, il fallait donc un nouveau protagoniste pour ce 3ème volume de 7 milliards d’aiguilles. Nous voyons donc apparaitre le coordonnateur. Tout en nous montrant la « nouvelle » Hikaru, qui a enfin des amis et s’intéresse aux autres, Nobuaki Tadano tente d’expliquer sa vision des choses avec ce nouveau personnage et même si l’ensemble se tient relativement bien, l’effet est moins crédible que lors des deux premiers volumes. En effet, Exaether et le Maelström sont censés être des adversaires séculaires dont chaque combat finit par la défaite de l’un ou de l’autre. Ici, pas de vainqueur, pas de vaincu. Il faut donc une conséquence et l’intervention d’une personne rétablissant l’équilibre : le coordonnateur. De plus, contrairement aux autres tomes, ce troisième et avant-dernier volume n’est pas du tout auto-conclusif et l’on sait déjà que l’histoire du coordonnateur sera au centre du dernier tome. Difficile d’émettre une nouvelle fois un avis définitif sur ce titre et seule la conclusion de la série déterminera si l’ensemble est réellement bon et plaisant ou si la déception sera de rigueur. A suivre donc dans le 4ème et dernier volume de la série disponible en octobre. Moins convaincant que les 2 premiers volumes, ce 3ème tome de 7 milliards d’aiguilles n’en est pas pour autant mauvais. La conclusion qu’apportera à son histoire Nobuaki Tadano nous permettra de nous faire un avis définitif sur cette courte série dont le premier tome était très prometteur.

En bref

7
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de 7 milliards d'aiguilles
Boutique en ligne
5,48€
Boutique en ligne
5,48€
Boutique en ligne
5,48€
Boutique en ligne
5,48€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)