7

Critique de Hayate the Combat Butler #2

par ivan isaak le sam. 4 sept. 2010 Staff

Rédiger une critique
La dette des parents d’Hayate a été payée par Nagi. Désormais, c’est Hayate qui a une dette envers la jeune fille. Pour la rembourser, il devient son majordome… Les premiers jours d’Hayate dans la maison familiale des Sanzenin sont mouvementés, d’autant qu’il s’agit de la période des fêtes de fin d’année. Entre le retour du robot ménager numéro 8, l’arrivée dans la résidence de Sakuya, un lever de soleil en amoureux, une rencontre avec le patriarche de la famille et plein d’autres aventures, les débuts de la carrière de majordome de notre héros sont loin d’être de tout repos ! Après l’excellente surprise du premier volume, ce second tome d’Hayate the combat butler se devait de confirmer. Et même si ce deuxième opus est un peu moins drôle que le premier, la bonne impression est toujours là. Avec des chapitres assez inégaux niveau humour, ce volume alterne le bon et le moins bon, mais avec quelques excellents moments qui ne font en aucun cas regretter l’achat, tel cet hilarant chapitre sur le manteau en cachemire. La narration de Kenjiro Hata, en prenant régulièrement le lecteur à témoin, aide à l’immersion dans l’univers du titre et les débuts d’une comédie de type harem se font ressentir avec l’apparition de plusieurs nouveaux personnages féminins, Isumi et Sakuya venant s’ajouter à Maria et Nagi. Mais le tout mise avant tout la carte de la parodie et de l’humour, avec toujours quelques références culturelles japonaise, que ce soit télévisuelles ou en lien avec le monde des manga/animé (comme celle à Ken). Côté dessins, même si certains chara-design sont un peu difficile à différencier par moments, le style de l’auteur convient parfaitement à l’ambiance du titre et contribue de belle manière aux scènes comiques, majoritairement réussies. Passée la surprise du premier volume, ce second volume d’Hayate confirme que le titre est une bonne pioche, pour l’instant. La suite nous dira si la parodie des shonen harem tient le choc sur la durée mais ces 2 premiers volumes sont en tout cas très agréable à lire, et parfois même hilarants… Une bonne surprise pour l’instant.

En bref

7
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Hayate the Combat Butler
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)