4

Critique de Tango

par Miawka le jeu. 6 janv. 2011

Rédiger une critique
Depuis leurs débuts, on ne peut pas dire que les Editions H soient passées inaperçues. Avec des titres de grande qualité, bourrés d'originalité et d'histoires touchantes, on s'attend plus ou moins, à chaque nouvelle sortie, à découvrir une nouvelle facette du yaoi. Plus original que Tango, le lecteur aura du mal à trouver. Tout du trait de la mangaka Est Em (aussi connue au Japon sous le nom de Maki Satoh), aux différentes histoires du recueil mettant en scène des hommes dans le monde fermé et parfois cruel d'Hollywood, surprend. Et ce ne serait pas pour nous déplaire si la qualité du titre n'était pas si irrégulière. Tantôt fin, précis, angulaire, le dessin se révèle également grossier, négligé. Ce qui n'arrange pas le ressenti que l'on développe au fil de récits peu accrocheurs. Les personnages mis en scène sauvent cependant un tout petit peu la mise. Finement développés, la mangaka leur insuffle tout une palette de sentiments que l'on aime découvrir. Malheureusement, impossible de faire l'impasse sur des scénarios peut-être un peu trop originaux. Parmi toutes les nouvelles disponibles dans Tango, le lecteur ne pourra qu'être touché par « Nero » et « Monochrome » deux histoires poétiques et nullement érotiques. Deux magnifiques récits noyés dans une marre indigeste. Alors que les Editions H nous avaient habitués à des histoires plus prenantes, il est difficile de ne pas être déçus face à Tango, un titre finalement sans réelle saveur.

En bref

4
Miawka Suivre Miawka Toutes ses critiques (440)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
10,24€
Boutique en ligne
10,24€
Boutique en ligne
10,24€
Boutique en ligne
10,24€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)