7

Critique de + C Sword and Cornett #1

par opaline le jeu. 14 avril 2011 Staff

Rédiger une critique
+ C sword and cornett nous emporte dans un univers de trahison et de complot à la sauce médiéval, tout en saupoudrant le tout de critique sur la xénophobie. Le prince Belka est le dernier héritier mâle du royaume. Il coule donc des jours tranquilles même si il doit faire fi des critiques sur son ascendance de sang « mêlé »... Ce premier volume pose donc les bases de l'histoire et bien vite les intrigues politiques et autres drames se profilent à l'allure grand V. Le personnage de Belka se démarque rapidement et l'on comprend bien quel sera le prince héros de l'histoire. Pour le moment, on ne peut pas dire que l'histoire soit extraordinaire mais la fin de volume laisse présager au lecteur une intrigue des plus intéressante. On retrouve les éléments qui font de ce titre un bon manga de type médiéval, même si pour le moment la dynamique des combats s'avère trop légère et anecdotique pour captiver les foules. Les différents complots et secrets de la cours pourraient bien être le moteur de l'histoire et l'on sent que l'auteur veut aller assez loin dans sa démarche en dénonçant les problèmes de société de l'époque mais qui pourraient tout aussi bien se rapporter à ceux d'aujourd'hui. (xénophobie, pauvreté...) Le graphisme quant à lui se situe dans la bonne moyenne même si il manque parfois d'un peu de dynamisme et de profondeur. L’édition se situe dans la moyenne haute et on appréciera la première page sur papier glacé en couleurs. En bref, même si ce premier volume ne transcendera pas le lecteur, il offre tout de même un bon moment de lecture et promet par la suite de par sa fin de tome un contenu des plus passionnant. A suivre !

En bref

7
opaline Suivre opaline Toutes ses critiques (800)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de + C Sword and Cornett
Boutique en ligne
14,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)