7

Critique de Muhyo et Rôji #18

par ivan isaak le mar. 10 janv. 2012 Staff

Rédiger une critique
Fin de Muhyo et Roji avec cet ultime volume 18. Le programme concocté par Yoshiyuki Nishi est le suivant : fin de l'arc Bektor, quelques informations sur le devenir des personnages et enfin one-shot à l'origine de la série pour clore le tout.

Plusieurs points concernant cette fin. En premier lieu, il faut bien reconnaitre que le final de l'affrontement contre Bektor est un peu brusque et précipité. On reste donc sur notre faim même si cette partie possède toujours des moments forts et excellemment mis en scène. On appréciera ensuite les réponses offertes par Nishi ainsi que les informations sur le futur de nos héros. Et on pourra également se réjouir de voir les évolutions apportées tant au graphisme de son titre qu'à son scénario à la lecture du one-shot, très respectable mais bien en deçà du niveau de la série finale.

Mais ce qui reste également, c'est cette très forte impression (qui semble être même bien plus que ça) que la fin de Muhyo et Roji ait malheureusement été décidée par l'éditeur japonais et non par son auteur. Yoshiyuki Nishi nous fait plusieurs fois part de ses regrets et semblait avoir encore beaucoup à dire sur son univers, comme le montre si bien le dernier arc, que l'on aurait pu sans mal imaginer bien plus long. Dommage, mais on surveillera à coup sûr les prochaines réalisations de ce mangaka talentueux et au style personnel affirmé.

Conclusion très acceptable d'une série de très bonne qualité, Muhyo et Roji 18 satisfait le lecteur malgré une envie réelle d'autres aventures magiques en compagnie de notre cher exécuteur et de son assistant. Un titre injustement méconnu, comme beaucoup d'autres...

En bref

7
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Muhyo et Rôji
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)