9

Critique de Kobato #6

par Suiginto le mer. 4 avril 2012 Staff

Rédiger une critique
L'histoire de Kobato se termine avec beaucoup d'émotion... Notre héroïne a finalement compris quels étaient ses véritables sentiments pour Fujimoto, mais la jeune fille est persuadée qu'il ne l'aime pas et n'a d'yeux que pour Mme Sayaka. Son chagrin surmonté, et bien décidée à rendre Fujimoto heureux quoi qu'il lui en coûte, elle est allée trouver le créancier M.Okiura, afin de sauver la crèche. Face au yakuza, elle fait appel au pouvoir de l'ange qui est en elle afin de comprendre ses sentiments, et la raison qui le pousse aujourd'hui à persécuter la femme qu'il aime... Pendant ce temps-là, Ginsei avoue à l'ange Ambre qu'il ne comprend pas les réelles motivations de Iorogi et de Cristal, tous deux prêts à se sacrifier pour aider Kobato. Ambre lui fait alors comprendre ce que lui seul peut faire pour aider Iorogi... Kobato et Ginsei, chacun à leur manière, vont trouver ce qu'ils cherchaient et faire un vœu pour que "chacun puisse un jour transmettre ses sentiments à celui qu'il aime". Et les évènements vont se précipiter car le messager de Dieu ne leur laisse plus beaucoup de temps! Ce sixième et dernier tome de Kobato se conclut très joliment pour Kobato et Fujimoto, avec une fin douce-amère mais poétique. Le sacrifice de Kobato n'aura pas été vain puisque avec beaucoup de patience, elle finira par retrouver celui qu'elle aime et l'endroit où elle voulait aller. Et à travers elle, c'est le puissant amour de Iorogi et Cristal qui transparaît, sous leurs vraies formes qu'ils pourront bientôt retrouver. Le rythme de l'histoire s'accélère cependant beaucoup, au détriment notamment de Ginsei et de Genko et Zuisho, dont l'histoire n'est pas plus développée. L'épilogue d'environ 15 pages inclus dans l'artbook officiel de la série permet néanmoins de les retrouver brièvement! Par ailleurs, deux héroïnes qui ne se croisent jamais dans la série nous offriront un joli moment ensemble dans ce même épilogue... Le graphisme quant à lui est toujours impeccable, tout en transparence dans ce dernier tome pour nous révéler la véritable forme des âmes et des sentiments des personnages sur de splendides double-planches. Avec Kobato, les Clamp nous livrent un magnifique shôjô, qui sous ses dehors simples cache en réalité une histoire complexe, mature, et pleine de sensibilité, un mélange réussi d'amour et de magie qui devrait ravir les lecteurs les plus exigeants.

En bref

9
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Kobato
9
Kobato

Kobato

Lire la critique de Kobato

10
Kobato

Kobato

Lire la critique de Kobato

Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)