7

Critique de PeaceMaker #5

par ivan isaak le lun. 23 juil. 2012 Staff

Rédiger une critique
Prometteur à ses débuts, grâce à son cadre inhabituel et son graphisme de qualité, Peace Maker était peu à peu rentré dans le rang, n’offrant qu’un scénario linéaire contenant tous les ingrédients du shonen type malgré son statut de seinen. On attendait plus du titre, et il semble enfin que ce 5ème volume réussisse là où ses prédécesseurs avaient échoué.

Les retrouvailles entre Beat et son mentor, celles entre Hope et son frère, le secret de Nicola, le passé du père de Hope, l'attaque de Skytarkus par les illuminés de Kansas : ce volume est chargé en informations, dont certaines donnent une vision sur du plus long terme à la série, et réussit à redonner un coup de fouet au titre qui avait grandement perdu en intérêt sur les 2/3 derniers tomes parus.

Car entre le secret de Nicola et ce fameux projet Earthbound et le nouvel objectif de Beat et Hope réunis contre Cole, Ryuji Minagawa s'est offert un joli répit et de belles perspectives pour le futur. Et comme, graphiquement, l'auteur parvient toujours à ajouter ce petit plus pour réhausser l'ambiance de la série, il se pourrait bien que Peace Maker soit enfin passé à la vitesse supérieure, même si son passé invite à la prudence.

Avec un tome 5 qui semble enfin s'orienter vers un titre plus consistant, Peace Maker redore un peu son blason et pourrait, par la suite, récupérer ses galons de bonne surprise. On attend donc confirmation lors du prochain volume, afin que cette amélioration ne soit pas qu'un feu de paille.

En bref

7
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de PeaceMaker
8
PeaceMaker

PeaceMaker

Lire la critique de PeaceMaker

Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)