4

Critique de To Love Darkness #3

par opaline le lun. 13 août 2012 Staff

Rédiger une critique
Avec ce troisième tome, il ne faudra pas chercher de véritable fil conducteur au récit, l'équipe de mangakas se contentant de narrer des chapitres indépendants les uns des autres et n'ayant pour prétexte que de montrer des scènes dénudées et coquines à un lectorat en manque de chaleur estivale... Si dans les précédents tomes on trouvait un semblant de scénario se dessiner, ici il n'en n'est quasiment plus rien. On doit se contenter d'un titre ecchi de plus qui, bien que remplissant parfaitement ses fonctions pour tout ce qui est « nichonnade », reste quelque peu sur le carreau niveau scénario et combat. L'histoire du harem prend donc ici toute la place et on ne cherche même plus vraiment à savoir si le nouveau personnage, Méa, est une menace pour la sécurité de Rito. Au final, la lecture du titre reste plaisante et chaque planche est un vrai régal pour les yeux mais ça s'arrête-là. Le propos ne va pas plus loin et du coup, les fans de la première heure pourrait bien s'y perdre. Car il faut bien le dire, Tolove a résolument changé de cible de lectorat en cours de route et on a même du mal à retrouver l'ambiance de départ et l'intérêt pour la série en prend un sacré coup. Déjà que l'histoire de base ne volait pas bien haut, là on peut dire que l'on a atteint les sommets de l'absurdité et du grand-guignolesque. Pourtant, il ne manquerait pas grand chose pour que la série puisse sortir son épingle du jeu pour le genre ecchi. Mais cette volonté à vouloir absolument faire des chapitres indépendants et n'ayant que très peu d'intérêt scénaristique font que cette série entame une sérieuse mise en abîme. Le graphisme qui se révèle sans faille et offrant aux lecteurs de bien beaux moments polissons reste le principal atout du titre. On peut dire que si cette série bénéficie d'un traitement graphique exemplaire, l'histoire elle ne suit pas et inscrit donc ce titre dans la très nombreuse liste des mangas trop superficiels pour avoir un véritable intérêt auprès de son lectorat.

En bref

4
opaline Suivre opaline Toutes ses critiques (800)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de To Love Darkness
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)