5

Critique de Gakuen Heaven Revolution #2

par Sherryn le dim. 26 août 2012 Staff

Rédiger une critique
Avec ce second tome, l'intrigue se détache de la première série et confirme l'intérêt accru de Gakuen Heaven Revolution sur cette dernière, ne serait-ce que grâce à sa cohérence et à la continuité de son scénario, deux éléments dont la première version était dépourvue. On retrouve donc les protagonistes du jeu vidéo dans un récit plus développé que ne l'avaient été les one-shots de Gakuen Heaven première du nom. On reconnaît néanmoins toujours le synopsis d'un jeu vidéo, notamment par le défilé des personnages qui se présentent l'un après l'autre devant Keita, avant de tous disparaître tout aussi vite sous une excuse ou l'autre laissant deviner que chacun a ses petits secrets à cacher, lesquels seront révélé plus tard. C'est fait avec la discrétion d'un éléphant dans un magasin de porcelaine, mais par rapport à la médiocrité de la première version, c'est déjà plus qualitatif et au moins, il y a quelque chose à se mettre sous la dent, ce qui est mieux que rien. C'est le personnage de Takuto qui est surtout mis en avant dans ce tome. Takuto a un passé tragique et gère difficilement ses émotions liées à une situation difficile. Keita va se rapprocher de lui pour essayer de l'aider à aller mieux. Voilà grossomodo ce à quoi l'on assiste dans ce volume. Le trait soigné et la qualité narrative de You Higuri permettront sans doute aux moins exigeantes d'être émues par cette histoire, somme toute très simple à lire, dessinée avec un style permettant de s'y plonger avec aisance. C'est assez bien fait, donc pour peu de ne pas se prendre la tête on se laisse sans problème porter par le synopsis et le côté agréable de la lecture. Cependant, avec des critères de jugement un peu plus élevés, il est difficile de ne pas rester sceptique devant la superficialité du traitement et la facilité de la narration. Les personnages sont esquissés avec une psychologie sommaire, un peu trop basique, à laquelle on n'accorde pas vraiment de crédit parce qu'ils manquent de cette profondeur qui les rendrait réalistes. Keita, en particulier, est un personnage trop peu creusé pour que l'on adhère vraiment à la facilité avec laquelle il se rapproche de Takuto. Même si la "bonne qualité" est encore loin (mais l'esprit de Gakuen Heaven, avouons-le, ce n'est pas de faire du qualitatif scénaristique...), cette seconde série se révèle néanmoins une sympathique surprise surtout si on la compare à la première version. Les amatrices devraient apprécier, et elles se reconnaîtront sans qu'il n'y ait besoin de leur conseiller cette série. Mais ceux qui n'appartiennent pas à la cible visée, yaoistes ou pas, peuvent continuer à passer leur chemin sans regret, ce d'autant plus qu'en dehors de quelques répliques shônen-ai plus proches du badinage ou de la plaisanterie, le yaoi et même la romance sont toujours aux abonnés absents pour le moment.

En bref

5
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Gakuen Heaven Revolution
Boutique en ligne
8,95€
Boutique en ligne
8,95€
Boutique en ligne
8,95€
Boutique en ligne
8,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)