6

Critique de Freezing First Chronicle

par Charlie One le dim. 16 déc. 2012 Staff

Rédiger une critique
Ce one shot venu enrichir l’univers de Freezing se concentre sur la 1ere Pandora de West Genetics : Shiffon Fairchild et nous ramène au temps de son arrivée à l’académie.

Le but ici est clairement d’approfondir la personnalité de Shiffon tout en délivrant une histoire plus légère que celle de la série mère. Jusque-là nous savions que Fairchild était une Pandora d’exception et nous savons maintenant par quel moyen elle arrivée en haut de la pyramide. L’auteur en profite pour s’attarder sur les fameux carnavals qui n’ont été que brièvement mentionnés dans Freezing.

Toutefois, c’est une petite déception qui nous attend. Ce tome flashback ne surprend guère et souffre même de la comparaison avec Freezing qui a su développer une trame beaucoup plus addictive. Les chamailleries entre filles c’était bon pour l’introduction mais à ce stade, on fait quelques pas en arrière pour ce qui est de la qualité du script.

C’est également le retour des planches fan-service purement gratuites venues faire du remplissage. La fin nous rappellera tout de même que l’auteur est un adepte de la violence la plus crue, ce qui relèvera un peu le niveau en terme de dynamisme. Nous remarquerons que Yoon Jae Ho prend la place de Kim Kwang-Hyun pour le dessin et une fois de plus, la comparaison est en défaveur du spin-off même si cela reste très correct et maitrisé.

En définitive, Il est dommage de constater que ce volume n'apporte rien de particulier à son univers. Freezing First Chronicle contentera tout particulièrement les fans de Freezing et de Shiffon Fairchild en manque de scènes ecchi.

En bref

6
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Freezing First Chronicle
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)