8

Critique de Iris Zero #5

par Charlie One le mer. 27 févr. 2013 Staff

Rédiger une critique
Avant ils n’étaient que quatre, maintenant ils sont six. La petite bande est rejointe par Nanase et son ami d’enfance Harumi qui s’intègrent petit à petit.

Chacun a le droit à sa petite histoire personnelle, Nanase ayant hérité de la partie comique. Ce chapitre était parfait. L’auteur a très bien su jouer du contexte de la rencontre avec la mère et de l’association des pouvoirs de Hijiri à ceux de la jeune fille pour donner lieu à un cas loufoque, simple mais bien marrant.

A l’opposé, la partie tragique tire un peu trop sur la corde sensible. Difficile de prendre partie pour Harumi qui nous sert des lignes de dialogues relativement plates. On aurait très bien pu introduire le passé des deux nouveaux ajouts autrement que par des reproches trop faciles et ridicules.

Toru et Koyuki étant toujours au centre des attentions depuis le début, il est également sympathique de nous focaliser un peu sur Asahi qui est un des meilleurs personnages. Sa personnalité plus explosive et pourtant plus mature permettent à ses scènes de prendre une toute autre ampleur. L’auteur devrait la mettre en avant plus souvent.

Iris Zero c’est (malheureusement) déjà fini. Enfin pour l’instant. Car oui la série est en pause au Japon depuis un moment. Néanmoins, ceci n’est pas une raison pour ne pas vous investir dans cette série car même si la dernière page annonce de nouvelles péripéties, elle ne laisse pas le lecteur dans l’attente. Vous auriez tort de passer à côté de ce manga assez peu commun donc allez-y !

En bref

8
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Iris Zero
10
Iris Zero

Iris Zero

Lire la critique de Iris Zero

Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)