5

Critique de Re:Birth - The Lunatic Taker #7

par Charlie One le mer. 24 avril 2013 Staff

Rédiger une critique
Après avoir laissé la Life Inc. arrêter une Ayaka plus redoutable que jamais, nous retrouvons Reiji en pleine détresse. Le pauvre petit regrette bien évidemment ce qu’il a fait, se morfond et chiale tout du long apprenant dans le même temps qu’il se fait manipuler aussi facilement qu’une marionnette.

C’est donc sans surprise que ce septième et dernier volume commence par délivrer une première cinquantaine de pages indigestes tant le récit est plombé par le jeune vertueux. On passera outre les tentatives grossières de manipulation psychologiques pour couper définitivement le cordon entre le frère et la sœur pour passer à la partie plus intéressante de cet ultime volume : le duel entre Ayaka et l’ange. De nouveau nous retrouvons la série dans ce qu’elle sait faire le mieux c’est-à-dire donner dans le divertissement sanglant.

Et là arrive la fin. Logique me direz-vous mais il se trouve qu’elle ressemble beaucoup à l’introduction d’un nouvel arc plutôt qu’à une fin de série. Le comble étant que cet épilogue est bien plus passionnant que les ultimes chapitres car il aurait pu sans difficulté relancer la machine pour un ou deux tomes de plus minimum. Mais ce qui marquera le plus je pense, c’est que ces dernières pages accomplissent un exploit : donner à Reiji l’aura meurtrière qui lui manquait tout ce temps ! Ce qui frustre plus qu'autre chose. Un gâchis, moi je vous le dis.

En bref

5
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Re:Birth - The Lunatic Taker
Boutique en ligne
21,90€
Boutique en ligne
21,90€
Boutique en ligne
21,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)