Yûgo s’est déjà pas mal intégré dans son nouveau lycée et c’est avec une histoire de pizzas que nous le retrouvons au centre de toutes les attentions. Le jeune homme citadin et très sérieux se découvre une certaine popularité grâce à sa « différence ».

Cette popularité il va en bénéficier auprès d’Aki qui va lui proposer de travailler dans la ferme de ses parents durant l’été. Ce changement de saison permet de s’éloigner du lycée pour se concentrer sur la réalité du monde agricole qui peut prendre plusieurs formes.
D’un côté je regrette cette isolation des personnages. Pour la deuxième fois consécutive, Aki et Ichiro amassent le plus gros de l’attention tandis que les autres personnages secondaires, à l’exception de Tamako sur la fin, sont remplacés par d’autres. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose dans le sens où de bons moments découlent de ce nouveau contexte mais le monde de l’école s’est vu réduire drastiquement à 3-4 personnages pour la majeure partie de ce second volume, ce qui est un peu dommage.
D’un autre côté, on développe le background des personnages principaux, ce qui est intéressant en particulier pour Yûgo qui a l’air de regretter ses années de premier de la classe et les relations difficiles qu'il entretient avec sa famille.

En parallèles de ces développements, d’autres passages resteront mémorables comme le moment « dépecage de gibier » qui fut un grand moment de rire. On peut également remercier Noisette et Côtelette qui excellent dans le registre du drôle et du mignon.

Ce second tome de Silver Spoon diffère donc légèrement dans le ton. Beaucoup plus sérieux et instructif, il continue d’étoffer son monde mais en oublie de faire rire par moment.

En bref

7
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Silver Spoon - La Cuillère d'Argent
Boutique en ligne
6,80€
Boutique en ligne
6,80€
Boutique en ligne
6,80€
Boutique en ligne
6,80€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)