3

Critique de Love Mission #1

par Charlie One le dim. 23 juin 2013 Staff

Rédiger une critique
Yukina Himuro est une jeune fille névrosée. Depuis qu’elle est petite, elle reste isolée et ne parvient pas à établir de connexions humaines significatives. Pour échapper à sa solitude et sa timidité exacerbée, elle observe les gens (accompagnée occasionnellement de son cousin) et s’en inspire pour rédiger des romans pour téléphone portable sous le pseudo Yupina. Dans le but de se renouveler, elle décide d’y incorporer des scènes d’amour. C’est parti pour du LOVE !

Commençons par ce qui fâche c’est-à-dire beaucoup de choses. On ne connait pas trop l’âge des personnages, s’ils sont au lycée ou au collège mais dans les deux cas, les dialogues imaginés par Ema Toyama frôlent le ridicule. J’espère pour ses fans que Yupina écrit mieux que ça. Certes, je ne fais sûrement pas partie du public visé mais j’avais espéré un peu plus de panache. En lieu et place, j’ai trouvé les échanges très mécaniques. C’est toujours mieux que du dialogue dégoulinant de bon sentiments mais ça ne participe pas à donner une énergie propre au titre.

Avec un pitch de départ qui se démarquait, l’auteure s’était trouvée un bon tremplin pour développer de première chapitres sympathiques et pourtant elle se cantonne à des missions du type « prends-moi la main », « prends-moi dans tes bras » pour accrocher le lecteur... Autant dire que c’est déconcertant, si peu de fond. A ce rythme, nous n’aurons la première sortie en amoureux qu’au tome 5. Les perspectives ne sont pas réjouissantes.

En parallèle des excentricités de l’héroïne, Shigure le « playboy » tente de trouver son point faible. Il essaie de se défaire de l’emprise de la jeune fille qui détient son carnet. M’est avis que ce qu’il y a dessus ne justifie pas qu’on retienne notre souffle. Ce mec a le charisme d’une huitre. Il pose, « brise » des cœurs et sors des phrases du type « allez-y mes jolies… ». Aaargh j’ai le poil qui se hérisse.

Finalement, il n’y a que le graphisme qui aura réussi à me convaincre, un peu. Du classic shojo, avec des cœurs, des étoiles, des grands yeux. Les lunettes de Yukina lui donnent en effet un petit air sympathique. Pour le reste, rien de mémorable.

Ce tome 1 de Love Mission nous offre une intro sur fond de jeu de séduction qui sonne faux et s’appuie sur des missions sans enjeux un tant soit peu sérieux. A conseiller pour les midinettes de moins de 12 ans.

En bref

3
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Love Mission
10
Love Mission

Love Mission

Lire la critique de Love Mission

Boutique en ligne
13,06€
Boutique en ligne
13,06€
Boutique en ligne
13,06€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)