2

Critique de Ash & Eli #3

par Charlie One le mer. 10 juil. 2013 Staff

Rédiger une critique
Après avoir assisté à la mort d’une grimage, Ash & Eli décident de partir à la recherche d’informations pour comprendre le fonctionnement de la magie. Pour cela, ils retournent voir la magicienne Salbarin. On aurait voulu que non…

Tout ce que j’ai à dire de ce 3e tome c’est qu’il est navrant. Pour mon âge du moins. C’est encore moins intéressant que les deux premiers qui avaient le mérite de présenter quelques facettes de la magie et d’introduire les protagonistes… Là, non on fait « hue dada » sur le cochon et on suit l’espèce de castor pervers qui tient compagnie à Salbarin. Non mais sérieusement… Et je vous épargne mes commentaires sur le jeune semi-humain chauve-souris qui attaque les hommes parce que les adultes lui ont dit qu’ils étaient méchants. Mes soupirs de lassitude étaient méchants aussi.

Du côté des héros comme de l’aventure, ça stagne. Du surplace d’un peu plus de 150 pages. Takizaki nous fait perdre notre temps. Le jeune amnésique ne développe toujours pas de relation particulière avec sa partenaire, on se demande carrément pourquoi ils voyagent ensemble. C’est à peine s’ils se parlent autrement que pour faire se chamailler. Si encore ça nous faisait rire… Et nous avons Issar, toujours aussi mystérieux, qui passe son temps à tirer la tronche. Bref.

Ajoutons également que ce ne sont pas quelques scènes décousues faisant apparaitre des méchants à l’allure grotesque qui vont rassasier notre appétit pour le suspense.

Ash & Eli, c’est de la fantasy pour enfant, une succession d’histoires sans intérêt qui manque d’énergie, de suspense, de consistance et de personnages travaillés. Je ne peux même pas recommander ce manga pour un novice.

En bref

2
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Ash & Eli
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)