Après le chevalier des Poissons, c’est Kardia du Scorpion qui est à l’honneur dans cette nouvelle chronique et ce que l’on peut dire c’est qu’on est dépaysé !

On oublie momentanément les grecs et pour se concentrer le temps d’un volume sur les Mayas ! Ce changement drastique de mythologie est assez perturbant au premier abord. Il faut dire que si l’originalité du choix surprend, on a en conséquence un peu plus de mal à s’y intéresser. Le trip du grand prêtre sur les sacrifices et la nouvelle ère apporte certes son lot d’actions et de rebondissements mais rien à faire, le fond parait un peu trop en décalage avec l’univers de Saint Seiya pour pleinement embrasser l’histoire.

Toutefois, il n’y aura que le décor pour me faire un peu tiquer. Car du côté des personnages, découvrir Kardia en chaperon de Sasha avant que celle-ci ne prenne conscience de ses pouvoirs fut un grand plaisir et on adhère complètement au lien qui se tisse entre la réincarnation de la déesse et son chevalier. La dualité dans la personnalité du scorpion est également assez fascinante. Taquin et râleur de naturel, celui-ci devient un adversaire redoutable et sans pitié en situation de danger. Certains diront froid, d’autres chaud mais dans les deux cas, débordant de charisme.

Ce second tome m’aura moins plus que le précédent essentiellement à cause du thème. La mythologie étant une composante importante de Saint Seiya, y toucher de cette manière revient nécessairement à prendre un risque. Et ici, celle des Mayas est à peine effleurée. Cependant, on y trouve un élément absent de la chronique des Poissons et qui donne toute sa saveur à celle-ci : la déesse Athéna !

En bref

7
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Saint Seiya - The Lost Canvas Chronicles
Boutique en ligne
6,80€
Boutique en ligne
6,80€
Boutique en ligne
6,80€
Boutique en ligne
6,80€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)