5

Critique de The youth yearns love

par Sherryn le dim. 26 janv. 2014 Staff

Rédiger une critique
The youth yearns love est une histoire en trois chapitres narrant l'amour douloureusement inavoué d'un jeune lycéen pour son meilleur ami. L'histoire n'est donc pas très originale et l'auteur a en fait avant tout misé sur la narration (à la première personne, avec un changement de point de vue lors des changements de chapitres) et l'émotion. Cependant, ce one-shot semble être sa première oeuvre et son style se montre encore maladroit, aussi bien au niveau du dessin qui n'est pas très joli sur bien des planches (et en tout cas pas à la hauteur des promesses de la couverture) qu'au niveau de la narration qui manque de fluidité. Quant à la "douleur" des protagonistes, elle semble tellement démesurée qu'il est difficile d'y croire vraiment. Ce one-shot contient une seconde histoire, en deux chapitres, intitulée He requested happiness. Du point de vue émotionnel, elle paraît plus équilibrée que The youth yearns love, mais le scénario n'est pas génial, peut-être parce l'ensemble, trop court, manque de développement. Il n'est pas certain que l'introduction de porno gay était vraiment nécessaire car l'apport scénaristique est inexistant. Par ailleurs, la construction donne l'impression que le premier chapitre était indépendant et qu'une suite lui été faite plus tard, mais elle n'apporte pas grand chose à l'histoire et ne constitue pas une vraie conclusion. Dans l'ensemble, ce manga n'est pas désagréable à lire, mais c'est une oeuvre encore maladroite qui montre chez l'auteur un potentiel pas encore développé. Par ailleurs, comme dans beaucoup de manga yaoi, le rapprochement entre hommes se fait sans trop se poser de questions. On apprécie néanmoins l'effort d'avoir cherché à mettre en avant les sentiments d'abord.

En bref

5
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
2,42€
Boutique en ligne
2,42€
Boutique en ligne
2,42€
Boutique en ligne
2,42€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)