9

Critique de Billy Bat #11

par Lelouch le mer. 30 juil. 2014 Staff

Rédiger une critique
D’un côté Maitre Zofu est aux Etats-Unis à la recherche de son disciple, et de l’autre Kevin Yamagata est au Japon dans une fâcheuse situation. Il est toujours en compagnie de Jacky et de son père, et aussi M.Duvivier… Mais c’est aussi une différence d’époque que nous avons entre ces deux histoires. Ainsi, si en 1924, maitre Zofu dessine un Billy Bat encore inconnu aux Etats-Unis, en 1964, Kevin Yamagata se retrouve dans une concurrence entre le Billy Bat véritable et le Billy de Billyland. Les événements historiques et les personnages clés de l’histoire réelle continuent de se mélanger avec le scénario du manga. Les histoires se complètent entres elles tout en développant des intrigues particulières. Il faut bien se souvenir de tous les passages, même ceux du premier volume, car les auteurs y font parfois référence c’est l’occasion pour le lecteur peu attentif de se perdre, dans le temps et dans les personnages. Ce onzième tome c’est aussi l’opportunité pour Urasawa et Nagasaki se glisser des flashbacks sur l’origine de Billy Bat, avec encore une fois un célèbre personnage. L’usage d’éléments historiques pour accrocher leur histoire et un procédé vraiment intéressant. Sans oublier, que le style graphique est toujours au top niveau. Billy Bat reste un manga complexe au fur et à mesure des tomes. Les événements y sont riches et les détails nombreux, parfois peut être trop, perdant le lecteur au tournant d’une page. Mais dans l’ensemble, ce manga reste d’un excellent niveau et le mélange avec des faits historiques réels ne fait que porter l’histoire vers le haut. Un plaisir de lecture toujours présent.

En bref

9
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Billy Bat
Boutique en ligne
11,05€
Boutique en ligne
11,05€
Boutique en ligne
11,05€
Boutique en ligne
11,05€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)