8

Critique de Les contrées sauvages #1

par Lelouch le ven. 26 sept. 2014 Staff

Rédiger une critique
Dans des contrées encore sauvages, ou la nature est encore maitresse des lieux, les hommes peuvent être la proie de tout : des animaux sauvages, de la durée des lieux, mais aussi de ses congénères. Ces caractéristiques sont communes aux montagnes Japonaises et au grand Ouest Américain. Jiro Taniguchi essaye dans ce premier recueil, de raconter des histoires humaines, comme il le fait si bien, sous un courant d’inspiration de BD européenne. Ce premier volume regroupe des œuvres de ce grand auteur de 1975 à 1986. Ce sont huit histoires qui sont regroupées ici. Huit histoires, aux personnages, aux ambiances, et aux approches différentes. Jiro Taniguchi nous transporte dans le monde des chasseurs de l’Ouest Américain, aux indiens sans Terre, à un parc naturel futuriste mais aussi dans le monde, parfois mortel, des animaux. Nous avons alors, un ensemble de portrait, traduisant la vie des hommes face à une nature sauvage et face aux risques que l’homme fait peser dessus. Certaines de ces histoires, sont basées sur des faits ou personnages réels, apportant une touche très réelle, dans une ambiance graphique très détaillée. D’ailleurs, au niveau des dessins, on peut voir différents aspects de Taniguchi. Une des histoires, nous relève un trait très différent, moins occidental, avec même un côté « manga vieillot ». Mais la majorité des scènes, met en avant un graphisme de BD, avec des personnages minutieusement travaillés, tout comme les décors de montagnes sauvages. Ces histoires, liées par la thématique des contrées sauvages, sont en réalité bien différentes dans le traitement qu’il en ait fait, les hommes qui y interviennent, ou encore l’époque. Dans ces œuvres de Jiro Tanigichi, on peut voir son talent de raconteur d’histoire, ou le rapport à la nature est fort, primordial et unique. Une nature ou l’homme vient parfois s’y insérer de manière douce, parfois de manière forte. L’auteur, met en avant une palette d’approches et de sentiments. Les amoureux du travail de cet auteur, aimeront ce recueil sans aucuns doutes, mais un novice pourrait s’y perdre, avec des histoires moins abouties que ce que l’auteur a fait plus récemment. En lisant ce recueil, nous partons à la découverte des débuts de Taniguchi, chose très intéressante pour les habitués de cet auteur. On découvre ainsi, la recherche graphique et surtout ce genre de prédilection qu’est l’histoire, et l’humanisme qui vient autour.

En bref

8
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
13,95€
Boutique en ligne
13,95€
Boutique en ligne
13,95€
Boutique en ligne
13,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)