7

Critique de Love Hina #5

par Lelouch le jeu. 22 janv. 2015 Staff

Rédiger une critique
C’est les vacances d’été. Et vacances d’été sont synonymes pour les pensionnaires, de plage, mer et bain de soleil. Pour payer les réparations de la pension, tous sont mis à contribution. Il faut tenir le restaurant de plage ! Alors, entre mission cuisine et détente, il reste peu de temps pour Kentarô et toutes ses pensionnaires pour se distraire, mais pourtant, il va se passer pleins de choses !

Seta, le professeur cher au cœur de Naru, mais aussi l’employeur de Kentarô est venu perturber le petit équilibre existant entre les deux étudiants. Enfin, c’était le cas dans le tome précédent. Cette fois ci il va vite disparaitre, laissant Sarah au passage, pour laisser l’équipe de la pension seule. On retrouve ainsi le schéma « classique » de « Love Hina » : Kentarô gâcheur, un peu béta, face à une bande de fille gentille, mais déterminées ! Entre les aventures en bord de mer et le retour à l’ambiance de la pension, on a peu de répit, et Kentarô aussi.

Toujours dans ses notes distrayantes, légères, et directes, « Love Hina » confirme tome après tome son statut de « classique ». L’histoire avance, sans réelle surprise à vrai dire. On est face à un schéma narratif répétitif mais qui fonctionne. C’est ce système-là qui marque plusieurs mangas de Ken Akamatsu.

En bref

7
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Love Hina
8
Love Hina

Love Hina

Lire la critique de Love Hina

Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)