2

Critique de Happy project #4

par Charlie One le jeu. 12 mars 2015 Staff

Rédiger une critique
Alors que l'histoire était partie pour être racontée en 4 tomes, nous voilà pris à contrepied par cet ultime volume qui résout dès le premier chapitre le Happy Project de Sôta, Kaede, Haruka et Kotone. C’est alors décontenancé que l’on fait face à une conclusion dépourvue d’un dernier rebondissement et qui se révèle des plus classique.

Quid de la suite ? Une nouvelle itération du Happy Project qui affiche des ambitions bien moins importantes que sa précédente version, qui était déjà en soi assez limitée. On prend donc presque les mêmes et on recommence. Taiga est une sorte de Kotone qui ne cherche pas l’amour mais le confort tandis que ses camarades de jeu sont là afin de faire s’affronter les classes sociales. Rien de bien original, l’auteur a tout simplement substitué la célèbre Haruka par la riche Iname.
La lecture de ces derniers chapitres se fait donc avec un détachement total tant ces nouveaux protagonistes se montrent communs et leur histoire sans surprise et expédiée. Celle-ci se clôture en effet dans ce même volume.

Mais alors que l’on espérait ne pas avoir seulement affaire à un vulgaire one shot déconnecté de la première aventure, une surprise supplémentaire attend le lecteur arrivé en bout de tome qui découvre la supercherie. La série n’a jamais eu de fin et n’en aura a priori jamais. La preview que Soleil a cru bon de traduire et d’inclure annonce en effet une suite, dévoilant les coulisses du Happy Project. Un aperçu qui fruste plus encore car annonçant un tournant scénaristique plus sombre…

En conclusion : si en amour tous les coups sont permis, il semblerait que Soleil soit adepte des coups bas.

En bref

2
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Happy project
Boutique en ligne
14,25€
Boutique en ligne
14,25€
Boutique en ligne
14,25€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)