9

Critique de GE Good Ending #14

par Charlie One le dim. 21 juin 2015 Staff

Rédiger une critique
Nous avions laissé Seiji déstabilisé par l’apparition de Kento. Et il va sans dire que nous sommes au moins aussi perturbés que Seiji par les déclarations de l’ex petit ami en plein regret au regard de ses choix relationnels du passé. Une confrontation qui parait venir un peu de nulle part mais qui a pour effet de mettre en avant un Utsumi plus sûr de lui et protecteur, qui ne se laisse pas démonter malgré les derniers travers rencontrés par sa relation avec Shô.

Et des remous, il y en encore. Mise temporairement en retrait, la relation d’Utsumi avec Kurokawa refait surface avec force. Et ceci grâce au dernier ajout en date, du nom de Yuto Himuro, un gars joyeux ultra expressif souhaitant intégrer le club de tennis qui, en plus d’amener un peu de fraicheur bienvenue, ne pouvait être que le parfait instrument pour rapprocher les deux ex au risque de provoquer une catastrophe ! Les mots de ce dernier trouvent leur chemin vers le cœur d’Utsumi qui, malgré son évolution plus que positive depuis les débuts de la série, se montre encore de bien des manières maladroit dans son désir de cohabiter avec tous ceux qui l’entourent.

Le choc est alors inévitable et les véritables sentiments de Yuki s’en retrouvent exposés au grand jour. Ces sentiments si souvent sous-entendus, révélés à demi-mots mais rarement abordés de manière si brutale. Un choix qui résulte en un échange à sens unique (sic), poignant et qui nous laisse comme hypnotisé. La rupture intervenue quelques tomes plus tôt a blessé Seiji - bien entendu - mais également Yuki dont la tristesse, ajoutée à la maladresse touchante du premier la conduise à prendre une décision lourde de conséquence. Qui assomme Seiji. Et nous avec.

Enfin, pour contrebalancer l’effet de ce moment juste, dévastateur et tout simplement parfait, ce 14e tome prend également le temps de nous faire découvrir un peu plus la famille de Shô qui a d’ores et déjà intégré Seiji à la leur. Un changement de décor qui nous permet de voir le couple sous une nouvelle lumière. Logiquement de courte durée, le bonheur de la préparation des gyozas est alors interrompu par le besoin de commencer à clôturer les intrigues des personnages, en commençant tout d’abord par Shô qui finit par confronter Kento et ses remords.

Véritable ascenseur émotionnel, ce 14e tome de GE Good Ending nous fait entrer dans la dernière ligne droite de l’histoire. Un tome (et une série) indispensable qui continue à mettre à nu ses personnages et à les confronter à des choix décisifs. Un tome maitrisé de bout en bout pour notre plus grande satisfaction et qui se referme avec un teaser des plus efficaces, annonçant ENFIN la conclusion tant attendue sur le grand mystère de la série : la relation passée de Yuki avec le fameux Tôru !

En bref

Véritable ascenseur émotionnel, ce 14e tome de GE Good Ending nous fait entrer dans la dernière ligne droite de l’histoire. Un tome (et une série) indispensable qui continue à mettre à nu ses personnages et à les confronter à des choix décisifs. Un tome maitrisé de bout en bout pour notre plus grande satisfaction et qui se referme avec un teaser des plus efficaces, annonçant ENFIN la conclusion tant attendue sur le grand mystère de la série : la relation passée de Yuki avec le fameux Tôru !

9
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de GE Good Ending
10
GE Good Ending

GE Good Ending

Lire la critique de GE Good Ending

Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)