Twin Star Exorcists - Les Onmyôji Suprêmes. Un manga conçu dans la pure tradition shonen. Avec un léger twist. Ou deux.

Si Rokuro est, sans surprise, un collégien insupportable avec sa mauvaise humeur caractéristique sa propension à beugler pour un oui ou pour un non, ce dernier possède un pouvoir immense. Classique. Premier twist : Rokuro semble déjà très bien contrôler son pouvoir mais il a décidé de ne plus l’utiliser suite à un événement tragique impliquant les Impurs, des êtres que les Onmyôji cherchent à purifier. Puisque la série n’en serait pas une sans remettre Rokuro sur la voie des exorcistes, Benio fait alors son apparition. C’est le second twist. TSE ne se concentre pas sur un héros, soutenu par un compagnon, mais sur un duo qui combat à armes égales. Et pas trop mal qui plus est.

Mais mise à part cette petite originalité en termes de répartition des rôles, l’introduction que nous offre ce premier tome est assez convenue. Nous allons donc nous attarder sur les deux principaux atouts de TSE :

L’humour. Pour la majeure partie, c’est clairement un peu trop facile, vu et revu, jouant sur la pudeur et l’excentricité exacerbée du grand chef des Onmyôji. Quelques pépites viennent tout de même se glisser ici et là, essentiellement lorsqu’il s’agit pour Rokuro de répliquer face à des attaques verbales gratuites. Et il faut le noter, certaines des répliques de Rokuro en pleine prise de tête sont d’une insolence jouissive. Pour la suite, on espère en avoir un peu plus dans ce registre !

Le graphisme. LA grande qualité de ce manga à ce stade, et de l’auteur que l’on connait déjà pour Bimbogami Ga!, c’est sans aucun doute son dessin. A lui tout seul, il permet d’oublier les faux pas. Expressif, dynamique, détaillé, toutes les qualités recherchées sont là. Les combats sont nerveux. Les impurs sont menaçants. Les caricatures sont drôles. Le chara design est recherché et diversifié. Et la petite mamie est toute mimi !

En bref, Twin Stars Exorcists possède une paire centrale pleine de potentiel, un humour insolent et un trait remarquable. Il ne reste plus à Yoshiaki Sukeno qu’à développer un scénario captivant pour faire de sa série un incontournable.

On remerciera pour finir KAZE MANGA qui a eu la très bonne initiative d’ajouter en début de volume, une explication sur les Onmyôji et leur assimilation aux exorcistes tels que nous les concevons aujourd’hui.

En bref

6
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Twin star exorcists – Les Onmyôji Suprêmes
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)