6

Critique de L'ordre d'Avalon

par snoopy le mer. 26 oct. 2016 Staff

Rédiger une critique
Soucieuse de diversifier mes lectures et de m’ouvrir à de nouveaux genres, je me suis récemment intéressée au global manga. Ayant entendu de tout sur ce dernier, j’ai eu envie de me faire ma propre opinion sur le sujet. Complétement conquise par l’univers de Vanrah à travers deux très bons titres ; stray dog et les cinq royaumes. J’ai eu envie de me pencher sur les autres œuvres d’Izu, le scénariste qui a collaboré avec Vanrah sur les cinq royaumes. De plus, le côté enquête criminelle et historique du titre donne envie de le découvrir. Alors, qu’est-ce que cela donne ? « Tu peux désormais te relever en druide de Tombelaine Ryo Tachibana ! » Quelques jours avant les élections régionales, le corps d’un célèbre archéologue est retrouvé au Mont-Saint-Michel. La gendarmerie se retrouve rapidement dans l’impasse, leur seul indice étant le médaillon celtique retrouvé dans l’un des poches de la victime. Amis du défunt, l’historien Nicolas quintin et l’inspecteur Clothilde Dumont décide de mener l’enquête afin de s’assurer que le meurtrier paie pour ses méfaits. La piste semble les mener tout droit sur les traces d’une société secrète œuvrant pour la résurrection du Roi Arthur. Réussiront-ils à venger leur ami ? On est immédiatement plonger dans l’ambiance d’une enquête criminelle, l’auteur pose rapidement les bases de son récit et nous propose un duo d’enquêteur qui fonctionne bien. Néanmoins, ils m’ont paru un peu caricaturés de par leur profession respective et donc un poil agaçant. En effet, on se retrouve avec la belle policière au caractère bien trempé maitrisant les arts martiaux et dotée d’un franc parlé certain ainsi que l’historien qui étale sans cesse ses connaissance et se prend pour un petit génie. Quant aux personnages secondaires, ils se contentent de jouer leur rôle mais restent convaincants. Le cadre et les faits historiques distillés au fil du récit confèrent au titre une dimension supplémentaire et assez plaisante ; on sent que l’auteur a effectué des recherches à ce niveau-là. Quant à l’enquête, elle comporte son lot de révélations, de rebondissements et d’action mais son déroulement m’a donné l’impression d’être un peu trop facile et déjà vu. En effet, on voyait les rebondissements arriver à des kilomètres et le dénouement se révélera assez prévisible pour tout bon fan d’enquêtes policières. Un petit mot, sur les graphismes, ils n’ont absolument rien avec le mot manga et ne respectent aucun code du genre à mon sens. Ils se rapprochent bien plus de la bande dessinée contrairement aux titres de Vanrah qui eux peuvent être largement associés au mot manga mais le but de cette chronique n’est clairement pas de rentrer dans le débat. Les corps sont bien proportionnés, les visages expressifs et les scènes d’actions bien menées. On sent que le dessinateur a pris du plaisir à dessiner les lieux historiques et paysages. L’ensemble est bien dessiné et est agréable; c’est tout ce qui compte au final. Concernant l’édition, elle est assez différente de celle d’un manga puisque la couverture est en carton. Par contre, le tout est de qualité et l’aperçu des légendes historiques qui ont inspirées l’auteur en fin de tome permet de mieux cerner le récit et constitue un bonus complémentaire à ce dernier. A la lecture du synopsis, je me suis imaginé que le récit aurait des points communs avec les romans de Dan Brown. J’ai donc été déçue puisqu’au final tout ceci n’a rien avoir avec la résurrection du roi arthur mais a plus une portée politique. Néanmoins, le récit reste bien mené dans son ensemble malgré la prévisibilité du dénouement de l’enquête. Ce dernier est porté par des personnages convenus mais bien campés et par un graphisme agréable se rapprochant plus de la bande dessinée que du manga.

En bref

A la lecture du synopsis, je me suis imaginé que le récit aurait des points communs avec les romans de Dan Brown. J’ai donc été déçue puisqu’au final tout ceci n’a rien avoir avec la résurrection du roi arthur mais a plus une portée politique. Néanmoins, le récit reste bien mené dans son ensemble malgré la prévisibilité du dénouement de l’enquête. Ce dernier est porté par des personnages convenus mais bien campés et par un graphisme agréable se rapprochant plus de la bande dessinée que du manga.

6
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (485)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)