7

Critique de Deathtopia #1

par Niwo le sam. 25 févr. 2017 Staff

Rédiger une critique
Un jour, Kô Fujimura se fait renverser par une voiture et transporter aux urgences avec de multiples contusions. Après ça, sa vie bascule : il devient doté une étrange faculté qui lui vaut d'être la cible d'une dangereuse serial killer, prête à tout pour le mettre hors d'état de nuire. En commençant ma lecture, je n'avais absolument pas idée de ce qui m'attendait et je dois bien avouer que c'est une bonne surprise.

Bon, il est vrai que le spitch de base, c'est du vu et revu, mais malgré ça, Deathtopia arrive à se démarquer avec ce premier tome. Dans cette histoire, les serial killers répertoriés par la police auraient tous une « anomalie génétique » qui serait à l'origine de leur déficience mentale. Et notre héros, Kô, lorsqu'il est confronté à une de ces personnes, peut les reconnaître. En effet, à la place de leur tête, il voit une sorte d'aura noire assez étrange.

Ce pouvoir peut être assez sympa et permet au personnage de se démarquer. Car il faut l'avouer, si on lui enlève sa faculté, il n'a strictement aucun intérêt. C'est le mec banal, altruiste, qui fait sa vie paisiblement... Pas le genre de héros que j'apprécie, clairement. Après, il se peut que par la suite, il soit mieux développé, permettant au lecteur de s'y accrocher pleinement. Parce qu'actuellement, les policières qui l'ont sauvé à deux reprises des griffes de la tueuse en série sont carrément plus badass que lui, c'est à se demander qui est le personnage principal...

Hormis ça, nous avons eu droit à quelques scènes de crime bien sanglantes, toujours causées par ces fameux personnages à tête difforme. On peut s'attendre à avoir quelques résolutions d'enquête par la suite, et Fujimura pourrait clairement devenir une aide considérable. Après, bien qu'on ait quelques informations, j'ai encore du mal à comprendre le but du manga. Parce que même s'il y a des questionnements, le but principal n'est pas énoncé, ce qui fait qu'il est plus difficile de s'intéresser à ce que vivent les personnages.

Rajoutez à ça un peu d'Ecchi injustifié et vous aurez Deathtopia. Personnellement, le côté un peu explicite ne me gêne pas spécialement, à partir du moment où il a de l'intérêt, or là ce n'est pas le cas. C'est un peu dommage, car je pense qu'il a réellement du potentiel et le fait est que j'ai réellement été surpris par la tournure des événements.

Certes Deathtopia est quelque peu classique, mais l'auteur maîtrise son scénario et tente d'apporter une certaine originalité pour captiver le lecteur malgré tout. Le thème abordé n'est d'ailleurs pas fréquemment utilisé pour ce type de bases scénaristiques, ce qui fait que, même si les éléments en tant que tels sont classiques, l'association de ceux-ci ne l'est pas spécialement.

En bref

Deathtopia commence bien. Malgré son intrigue assez classique, il arrive à se démarquer dans la manière et l'utilisation de certains éléments. Le souci ? Du Ecchi un peu inutile, ainsi qu'un personnage principal pas très convaincant. On est cependant captivés par la tournure des événements et cela ne peut que s'améliorer... Je l'espère. À voir ce quelle façon l'auteur va susciter de l'intérêt chez le lecteur par la suite.

7
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (270)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Deathtopia
8
Deathtopia T.1

Deathtopia T.1

Lire la critique de Deathtopia T.1

Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire