8

Critique de Tokyo Kaido #1

par Weihao Yu le lun. 27 févr. 2017 Staff

Rédiger une critique

On dirait bien que cette année, Mochizuki va être à l'honneur! Entre d'un côté la nomination de Chiisakobé au Festival de la BD d'Angoulême et de l'autre la réédition de Dragon Head en tomes doubles dans la collection Pika Graphique; l'auteur vient clôturer son palmarès de début 2017 avec la sortie Française de Tokyo Kaido chez le Lézard Noir.


Appréciant particulièrement le style original et diversifié de l'auteur, c'est avec une relative impatience que je me suis empressé de me jeter sur Tokyo Kaido. Et mes attentes n'ont pas été déçues!

Mochizuki nous démontre une nouvelle fois son talent de la mise en scène et des contrastes, visuels et scénaristiques! Le pari de nous proposer des personnages et un univers attachant sous la thématique des maladies mentales est ici brillamment réussi. Des patients atypiques au pathologies on ne peut plus originales sont la tête d'affiche de cette oeuvre! Présentés chacun à leur tour, on voit ainsi la vie de ces enfants au sein d'un établissement spécialisé, leurs difficultés quotidiennes à vivre dans notre société étant traduite par une tentative de sortie de leur refuge qui finit par tourner au vinaigre...

Un scénario plutôt engageant me direz vous? Mais c'est bien au delà de ce cadre que Mochizuki tape très fort!

Le manga se présente dans un style graphique mélangeant habilement le "old school" et une touche plus récente. Les cases sont très grandes, les dessins sobres et épurés et on assiste à une quasi absence de cartouche, laissant le lecteur plus libre dans son interprétation. Le point de vue jongle entre l'externe et l'interne, pour nous permettre de mieux entrer dans l'esprit torturé de nos héros.

L'auteur s'amuse aussi à faire des petits clins d’œil. On remarquera dans ce tome un danger invisible, présent sous la forme d'une forêt de cyprès, inspirant la peur tel l'obscurité omniprésente de Dragon Head. Il y a aussi une habile mise en abîme par le personnage de Hashi : un manga dans le manga, nous montrant tout le souci du détail dont l'auteur peut faire preuve.

En bref

Un début fracassant pour un manga profitant du récent mouvement Mochizuki, qui aurait cependant mérité d'être adapté bien plus tôt dans notre pays! Une oeuvre intrigante, à part entière, par moment déroutante; qui plonge le lecteur dans une histoire aux personnages hauts en couleurs. La forme y est et le fond n'est pas en reste; sous l'éternel thématique de la différence et de la difficulté des individus à entrer dans un moule, Mochizuki nous dépeint ici une critique sociale autant acerbe que divertissante! Le style graphique et les choix de mise en scènes pourront en déconcerter plus d'un; moi, j'ai adoré. Tokyo Kaido mérite amplement ses 4 étoiles, avec une énorme attente pour la suite de l'histoire ainsi que pour contempler les nouvelles fantaisies artistiques que l'auteur nous réserve.

8
Positif

Histoire et personnages originaux

Côté très "expérimentale" de l'oeuvre

Edition soignée

Negatif

Dessins très "européens"

Prix...

Weihao Yu Suivre Weihao Yu Toutes ses critiques (15)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)